Archive for juillet, 2009

Top 10 des applications Mac gratuites !

Posted on juillet 18th, 2009 in 10 de la semaine, Applications | 2 Comments »

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai décidé de parler des applications Mac les plus utiles et gratuites. Le Mac aujourd’hui c’est près de 10% des ordinateurs connectés sur internet dans le monde. Du coup, les développeurs se donnent corps et âme sur cette plateforme de développement, certes moins ouverte que le monde Windows mais au combien plus agréable que la lourdeur des systèmes de développement de son concurrent avec un Visual Studio qui ne cesse d’agrémenter des fonctions certes pratiques mais leur nombre est devenu incalculable et il est difficile de s’y retrouver. (C’est ce qu’on en dit en tout cas‚Ķ)

Bref, revenons au sujet principal. Il existe des milliards d’applications pour Mac et il est parfois difficile de s’y retrouver. Je vais donc ici donner une liste des 10 applications incontournables.

1. NewsFire : Lecteur RSS

Aujourd’hui, vu la quantité d’information disponible sur internet, il est impossible d’imaginer tout savoir. De plus, les informations étant réparties sur plusieurs sites internet, il faut perdre un temps important tous les jours pour rester informer. C’est pourquoi un lecteur RSS est obligatoire pour toute personne qui se respecte. Après avoir essayé des millions d’applications, j’ai trouvé NewsFire qui est selon moi, le meilleur de sa catégorie :

newsfire

Version : 1.5
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://www.newsfirerss.com/

2. JumpCut : Ne jamais perdre ses copier-coller

Le copier-coller est une des inventions les plus importantes en informatique, mais bizarrement, elle n’a jamais évolué. Il existe depuis toujours cette commande magique qu’est le pomme+C, pomme+V sans aucune autre feature.

Pourtant, il arrive régulièrement de faire une erreur et de perdre le texte précédemment copié. JumpCut est la pour ça. Son but est de donner rapidement, naturellement et intuitivement un historique des précédents contenus copiés.

jumpcut

Version : 0.54
Compatible : Panther, Tiger et Léopard
Téléchargement : http://jumpcut.sourceforge.net/

3. Growl : Notifications agréable

Growl est un système de notification pour Mac OS X très bien intégré au design de Tiger et Léopard et qui permet aux applications de vous informer grâce à des notifications. Growl est incontournable pour n’importe quelle application d’échange (de données, de chat etc‚Ķ) et s’est positioné comme le meilleur notificateur du système. Il permet de gérer les notifications que l’on souhaite voir apparaître ou pas.

growl

growl

Version : 1.1.5
Compatible : Panther, Tiger et Léopard
Téléchargement : http://growl.info/

4. Name Mangler : Renommer vos fichiers facilement

Qui n’a jamais voulu renommer une tripoté de fichiers et a perdu un temps fou à copier-coller le nom voulu sur chaque fichier en changeant une ou deux lettres ? Certes, Automator qui est fourni par défaut avec tous les Mac fait cela très bien, pourtant son usage est un peu complexe et pas très facile à prendre en main. C’est pourquoi je vous conseille Name Mangler qui permet facilement de renommer plusieurs fichiers.

mingler

mingler

Version : 2.0
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://www.manytricks.com/namemangler/

5. The Unarchiver : Décompresser n’importe quelle archive

Il est difficile de passer à côté des fichiers compressés et il arrive très souvent de ne pas avoir le logiciel adéquat pour décompresser une archive. C’est pourquoi je vous propose The Unarchiver qui permet en une application de gérer tous les types d’archives.

TheUnarchiver

TheUnarchiver

Version : 2.0
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://wakaba.c3.cx/s/apps/unarchiver.html

6. TweetDeck : Avoir son Twitter toujours sur soi !

Twitter est l’un des plus gros réseaux sociaux et c’est un vecteur d’information important. Beaucoup de développeurs ont compris son importance et il existe beaucoup d’applications permettant de partager sur le réseau social facilement. J’ai une grande préférence pour TweetDeck. Il est un peu lourd mais son interface est vraiment jolie et pratique. A télécharger sans plus attendre.

TweetDeck

Version : 0.26
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://tweetdeck.com/beta/

7. SuperDocker : Personnaliser et optimiser son Mac

L’interface de Mac OS X Léopard est vraiment aboutie et jolie. Cependant, celle-ci peut être rendue encore plus jolie et intuitive grâce à ce logiciel. Il permet de plus de modifier certains aspects des applications et est selon moi un must have des applications Mac.

SuperDocker

SuperDocker

Version : 3.0.3
Compatible : Léopard
Téléchargement : http://www.superdocker.com/

8. LiveQuartz : Le Paint qu’il manque tant au Mac

S’il manque bien un logiciel à la panoplie de ceux fournis par Apple, c’est bien un équivalent de Paint. Il est difficile en effet de retoucher des photos sur Mac sans dépenser des fortunes pour acheter Photoshop. Pourtant, LiveQuartz réponds à tous les besoins non professionnels et est un très bon logiciel.

LiveQuartz

LiveQuartz

Version : 1.8.1
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://www.rhapsoft.com/

9. DropBox : Toujours avoir tout partout

DropBox est de très loin la façon la plus facile d’échanger des fichiers. C’est une application s’exécutant en tâche de fond et qui synchronise sur un serveur tous les fichiers que vous mettez dans votre DropBox. Plus besoin de s’envoyer des fichiers par mail, de copier sur une clé USB vos présentations : vous pouvez accéder à vos fichiers depuis n’importe où sous condition d’avoir une connexion internet ! Ce logiciel permet même de partager votre contenu avec d’autres personnes. C’est à télécharger sans plus attendre !

Fonctionnement : Vous avez un dossier sur votre ordinateur qui s’appelle DropBox et à chaque fois que vous déplacer un fichier dedans, la synchronisation avec le serveur se met en marche et votre fichier est disponible partout dans le monde !

Voici par exemple ma DropBox sur mon bureau, avec une icône trouvée ici : http://interfacelift.com/icons-mac/index.php?sort=downloads&id=&page=3

DropBox1

DropBox1

DropBox

Version : 1.8.1
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://www.getdropbox.com/

10. iTools : Maintenir son système clean

iTools permet de faire une maintenance approfondie de son système pour un fonctionnement meilleur et plus rapide. Il possède une interface sympathique et propre.

iTool

Version : 2.0.09
Compatible : Tiger et Léopard
Téléchargement : http://italianapple.wordpress.com/itool/

Voilà !

J’espère que certains pourront découvrir des applications et en télécharger certaines.

N’hésitez pas à ajouter vos must-have en commentaire !

A bientôt !

PUC-Rio une des meilleures universités du Brésil

Posted on juillet 18th, 2009 in Brésil | 5 Comments »

Bonjour à tous,

Voilà maintenant une semaine que je vais dans mon université tous les jours alors il semblait important de faire un rapide tour de présentation.

PUC signifie Pontifícia Universidade Católica. Il y en a plusieurs au Brésil et globalement en Amérique du Sud. Elle a été fondée en 1941 par Sebastião Leme et Leonel Franca et a été reconnu comme pontificale en 1947.

Plus de 17 000 jeunes (Graduate, post-graduate) étudient ici chaque année. C’est un nombre important et accéder à la PUC pour un brésilien n’est pas facile. En effet, la PUC-Rio est une des meilleures universités du pays (et d’Amérique Latine) et ses spécialisations phares sont le théâtre, la mécanique et la communication visuelle.

Elle fonctionne vraiment comme les universités américaines et on peut y étudier n’importe quelle spécialisation, allant du design industriel au cinéma en passant par l’économie, l’histoire et l’informatique.

Elle est située dans Rio de Janeiro, dans le quartier de Gavéa (où je vis) et s’étends sur plusieurs hectares. Le campus est vraiment beau, tout boisé (façon forêt tropicale dense), il y a 9 restaurants, deux kiosques à journaux, une banque et des librairies !

Voici quelques photos de l’endroit :

puc-rio-campus-min

puc-rio-campus-min2

puc-rio-campus-min3

puc-rio-campus-min4

puc-rio-campus-min5

Voilà !

A très vite pour de nouvelles nouvelles.

Fête Nat’ et nouvelles brésiliennes

Posted on juillet 16th, 2009 in Brésil | No Comments »

Bonjour à tous !

Mardi soir, en bon compatriote, je suis allé à la Fête Nationale à Rio ! Année de la France au Brésil, je me suis dit que je ne pouvais pas rater ça. Faire une garden party à Rio avec de la bonne bouffe et de bons vins français (introuvables ici‚Ķ) ça claque pas mal.

Mais en fait‚Ķ NON ! Ce n’était pas du tout comme je l’avais imaginé et c’était beaucoup moins‚Ķ bien !

Pourtant, en arrivant, j’ai adoré : lieu de prestige à Rio, le forte de Copacabana (prononcer O fortch dché Copacaban’) est situé sur le bout de la plage et donne une vue magnifique sur « le collier de perles » qu’est Copacabana la nuit.

forte-de-copacabana

Mais malheureusement, c’était une soirée publique (4 R$ (1,30 €) sans invitation), des stands étaient disposés sur toute la digue et proposaient de la nourriture française mauvaise et chère avec des vins cencés être français mais c’était limite si la Billette était de meilleure qualité‚Ķ Au bout de la digue un concert français était donné, j’aurais aimé voir un groupe d’accordéonistes chanter Aznavour (pour me rappeler ma bonne ligne 6 du métro parisien) mais à la place, un groupe qui n’avait de français que la langue et qui ressemblait plus au niveau musical à Légion 88 ! Donc, finalement assez décevant. C’est pourquoi on a préféré aller se prendre une cinq bonnes choppés (le demi à Rio) dans un restaurant sur Copacabana. Oui, oui, la vie n’est pas trop dur ici !

J’aimerai aussi parlé dans ce billet de mes nouvelles impressions et de mon vécu dans cette ville merveilleuse.

Le pouce

Alors qu’en France, le pouce ne représente qu’une marque pestilentielle de moins bonne qualité encore que ¬´ Bien vu ¬ª, ici c’est une base indédiable de la vie sociale et on prend très vite le tic ! En gros, ça veut dire « tudo bem » (OK) et ça s’emploi à toutes les sauces : un serveur vous demande si vous voulez une autre bière -> Pouce et hop, c’est parti ! Une explication sur un mot en portugais pendant un cours -> Pouce hop, on passe à autre chose.

Mais le pouce c’est bien plus ! Le pouce c’est la certitude que le feeling passe bien et c’est bien plus pratique que des mots ! Résultat, en une semaine j’ai pris le tic et je l’applique 40 fois par jour !

Le coût de la vie

Bon, en France le coût de la vie, ça va on l’a tous les mois avec les grèves : c’est trop cher ! Et bien figurez vous qu’ici, avec un réais qui vaut 1/3 d’euro, et bien la vie est quand même trop chère !! J’ai halluciné, mais par exemple un restaurant pas trop touristique se négocie 20 à 25 R$, ce qui fait 8 à 10 €, le bus coûte 3 R$, soit 1 € etc‚Ķ En revanche, si l’on veut boire, bienvenue au paradis : Une bière coûte moins d’un euro, un cocktail dans un bar chic se négocie 3 ou 4 €, le rêve !!!

Services urbains

Ouha ! ici, (même dans une banlieue assez excentrée) les bus passent toutes les minutes et les ônibus, un espèce de bus taxi qui a un début, une fin et qui passe par à peu prêt tout ce qu’il y a au milieu si tu lui demande gentiment pour le prix forfaitaire de 2 R$, toutes les 2 minutes. Je me suis vraiment dit que les impôts locaux devaient dépasser les bornes ! En fait, non ! Avec un trafic de drogue valant plus de 5 milliard de dollars US qu’il faut bien blanchir quelque part, c’est la mafia qui possède tous les services de transport de la ville (sauf le métro, mais bon, avec 2 lignes pour 6 millions d’habitants, il n’est pas très pratique‚Ķ) !

Voilà,

A très vite pour d’autres nouvelles excitantes sur Rio de Janeiro !

N’hésitez pas à commenter et à cliquer sur quelques publicités pour m’offrir quelques bières‚Ķ

[Découverte] Demotivational Posters TOP 30

Posted on juillet 16th, 2009 in lol | 2 Comments »

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, alors que je perdais mon temps sur twitter, je suis tombé sur une photo qui a attiré mon attention (non, non, je suis pas pervers…) :

Petite fille gentille

Petite fille gentille

Et je me suis demandé ce que c’était…

C’est alors que j’ai découvert l’univers merveilleux des demotivational posters, symbole de la beauté bêtise américaine.

Demotivational poster qu’est-ce que c’est ?

Hop, un tour sur wikipédia… On trouve rien -> Bizarre ! Donc ça doit être un truc assez spécial quand même. On trouve quand même la définition du motivational poster que ceux qui regardent HIMYM (How I met Your Mother pour les incultes) connaissent bien : ce sont les affiches dont Barney en a tout un mur rempli dans son bureau :

barney-office-posters

Ce sont donc des affiches quasi propagandistes qui traînent dans les bureaux ou les écoles aux Etats-Unis et dont l’objectif est de pousser les gens à repousser leurs limites et à se motiver.

Ok, ça c’est pour le motivational poster mais quid du démotivational poster ?

Le démotivational poster que l’on appellera DP par la suite (c’est long à écrire…) est une affiche poussant au péché et à la maladresse. Un DP doit quand même respecter quelques règles basiques :

  • Un cadre noir
  • Une photographie
  • Un titre en majuscule
  • Une catchphrase en minuscule

Il doit être marrant en alliant la finesse de l’obèse, le mauvais goût de Bigard, le sarcasme avec un zeste de cynisme.

Attention, ce n’est un art pas facile et on peut en trouver pour tous les goûts avec quand même une préférence pour les minettes aux gros seins de 16 à 18 ans.

Pour vous, j’ai fait une sélection de mes préférées :

bad-luck

caps-lock

curiosity

ebay-isnot-the-best

elephants

fate

face-recognition

ou-est-x

unique-people-or-not

flexibility

twinturbo

hot-redheads

lesbiwin

twins

excellent-sight

halloween-goods

concentration

scenery

perspective

all-you-can-eat

obstacles

rainbows

sluts

happy-birthday

ingenuity

epic-boobs

touch

global-warming

hydratation

porn-laws

Mon préféré de très loin (ça me rappelle un bon souvenir de mon petit Arthur (oh, des pistaches…))

oh-look-some-cake

Voilà !

J’espère que ça vous a plu ! N’hésitez pas à commenter !

A bientôt !

[Bilan] #1 : L’excitation de l’arrivée !

Posted on juillet 12th, 2009 in Bilan, Brésil | 3 Comments »

Bonjour à tous !

Je vais faire ici le bilan de ma première semaine à Rio (qui n’a duré que 4 jours, certes, étant arrivé jeudi matin).

En quatre jours, j’ai pu en apprendre beaucoup sur la vie ici à Rio. Je vais essayer de synthétiser un peu tout

Sécurité/insécurité que choisir ?

Il est vrai que Rio de Janeiro est connue comme une ville dangereuse et c’est vraiment vrai. Les touristes se font piquer leur sacs tout le temps s’ils ne sont pas avec un guide, il n’est pas rare de croiser un camé en manque qui vous braque pour avoir de l’argent, aucune des favela n’est visitable sans un guide portugais etc…

Cependant, il réside du bon dans cette ville et les brésiliens ont la joie de vivre.

D’abord, les quartiers situés à proximité des favelas comme Gávea (où je vis) reversent une redevance aux amicales des favelas ce qui leur garantit une sécurité : les gens de la favela ont interdiction de foutre la merde dans le quartier. On est donc dans la même situation qu’en Corse ! (même si Alex dit le contraire…)

Ensuite, les taxis sont super réglos et toujours prêt à rendre service ! On croise des taxis à tous les coins de rue. Ils sont reconnaissable car ils sont tous jaunes comme aux Etats-Unis. Et, comme je le disais, ils sont vraiment réglo. Par exemple, hier, une mère a donné à un taxi la somme de 400 R$ (ce qui représente la somme de 500 € environ en France) à donner à sa fille à l’autre bout de la ville. Le taxi l’a fait et a apporté les 400 R$ !

Les gens sont très serviables et heureux de vivre, souriants.

Communication dans les favelas

J’ai été étonné le premier soir où je suis arrivé d’entendre un feu d’artifice qui venait de Rocinha (la favela d’à côté). On m’a expliqué ensuite que c’était comme cela que les favelas communiquaient à l’extérieur pour indiquer l’arrivé d’une cargaison de drogue !

Mais les feux d’artifices servent aussi à indiquer que la police est rentrée dans la favela ou qu’une autre favela est venue « faire la guerre » pour prendre le business. C’est pourquoi, il n’est pas rare d’entendre un feu d’artifice suivi de quelques coups de feu ! C’est vraiment intéressant de voir des choses comme cela !

Rio : ville merveilleuse, violente et corrompue

Rio compte plus de 6 millions d’habitants intra-muros et près de 12 millions d’habitants dans sa région urbaine ! Prêt du tiers habite dans les favelas, ces bidons villes qui ont la particularité (contrairement à ceux que l’on pourrait croiser au Cap en Afrique du Sud ou à Calcutta en Inde) d’être construits en béton armé, d’avoir l’électricité et l’eau courante. Ce ne sont pas donc non plus des taudis. En revanche, il y réside une grande pauvreté et sont des systèmes de vie à part. Il faut savoir que 99,5% des gens sont d’honnêtes citoyens, trop pauvres pour vivre ailleurs mais qui vivent une vie normale. Le 0,5% sont vraiment les bandits dangereux et font tout le trafic de drogue.

En ce qui concerne le trafic de drogue, on estime que ce business représente 5 milliard US$ chaque année à Rio ! Une section de police spéciale a donc été créée il y a plus de 20 ans : le BOPE. Ce bataillon est vraiment en guerre avec les trafiquants de drogue. Il est très controversé car il semble qu’il pratique la torture, les fausses accusations et se permet de tuer des innocents. Cependant, sans celui-ci, les cartels de la drogue posséderaient toute la ville et Rio ne serait pas celle qu’on connaît.

Il réside une grande corruption dans l’administration de Rio que le nouveau Maire Edouardo Paes ( le Sarkozy local, super bling bling et tout) veut éradiquer. Il a déjà fait démissionner plusieurs personnalité de l’administration pour cause de corruption : des juges, des policiers etc…

La police est très présente à Rio (une voiture de police tous les 500 mètres environ) et ils sont assez imposant car ils sont armés jusqu’aux dents.

Population et nourriture

Je tiens tout de suite à dire que le rêve des brésiliennes qu’on connait : Gisèle Bundchen ou encore Adriana Lima sont des mythes que l’on ne croise pas à tous les coins de rue ! Les filles portent effectivement toutes des bikinis sur les plages, mais ce n’est pas toujours à leur avantage ! Cependant, il est vrai que la mixité culturelle qui réside à Rio donne des visages particuliers et certains vraiment jolis, mais rares !

En ce qui concerne la nourriture, elle est assez bonne ! Les brésiliens possèdent leurs tappas locaux qu’on appelle pasteis (prononcer pachteich) ou des plats traditionnels à base de viande vraiment bons !

Voilà pour l’instant.

Je ferai chaque semaine un bilan sur ce que j’ai vécu, ce que j’ai entendu.

N’hésitez pas à commenter !