Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je voudrais faire comme tout le monde, parler de l’iPad. Je veux bien croire que vous en avez par dessus la tête, mais je vais vous présenter un point de vue 100% différent de ce que vous avez lu jusqu’à présent, alors accrochez-vous.

Souvenez-vous, il y a exactement 3 ans (moins 20 jours) Apple présentait son iPhone lors de la MacWorld 2007. Je me souviens encore de Steve Jobs nous faisant son fameux « one more thing » présentant un téléphone révolutionnaire qui intègre un iPod, des fonctionnalités professionnelles et tout le reste.

Je souhaiterai quand même revenir sur cela. Aujourd’hui, il est évident pour tout le monde que pour zoomer sur une photo, il suffit d’écarter 2 doigts, pour avoir d’autres fonctionnalités (CoverFlow, grand clavier) il suffit de pivoter le téléphone, il est normal de recevoir ses mails ou encore de surfer sur internet depuis sont téléphone.

A l’époque, j’insiste, c’était une révolution. Le marché était constitué par Windows Mobile en situation de monopole sur des téléphones utilisant un stylet (qui sur Terre aujourd’hui, utilise encore un stylet ??) avec un HORRIBLE clavier coulissant et puis surtout, des prix disponibles seulement pour les professionnels, les gens préférant un téléphone qui fait seulement téléphone et qui s’achète à 1€.

Nous voilà donc devant une révolution. Mais visiblement, ce n’a pas été accueilli comme ça par tout le monde. Le lendemain (et toute la semaine qui a suivi) tous les médias ne parlaient que de ça : iPhone, iPhone, iPhone. Qu’est-ce donc que cet étrange appareil ? Et puis, ça y est, on commence à en savoir plus, les blogueurs aigris ne comprennent pas pourquoi un tel engouement est fait autour de cet appareil et commencent une médiatisation de TOUT ce qui peut être reproché à ce téléphone.

De façon systématique, on voit fleurir tous les reproches que l’on peut faire à un téléphone, notamment de Gizmodo (ici et ) ou APCMag  où on entends des choses ahurissantes aujourd’hui et dont personne ne se plaint :

  • La batterie intégrée
  • Trop haut taux d’usage de data (hahaha !)
  • Pas de conférence iChat
  • Pas de possibilité de mettre une carte MicroSD pour plus de mémoire
  • Pas de multitâche
  • Clavier tactile

Tous ces défauts n’en sont pas et aujourd’hui personne ne se plaint de cela, à en voir les excellents résultats de l’iPhone, vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde ! Et surtout, les gens ont appris à apprivoiser cet OVNI de la téléphonie.

Alors maintenant, étudions ce que disent les gens à propos de l’iPad d’Apple. Prenons  l’exemple de Gizmodo :

  • Pas de multitâche
  • Un clavier tactile
  • Pas de conférence iChat
  • Adaptateurs, c’est à dire : pas d’extension type USB

Personnellement, je vois comme de légères ressemblances entre ce que les gens disaient de l’iPhone et ceux que les medias disent aujourd’hui de l’iPad. Et pourtant… l’histoire du téléphone révolutionnaire d’Apple parle de lui-même. Il a conquit le monde entier et ne cesse d’être imité par ses concurrents qui n’arrivent toujours pas à sa cheville ! L’iPhone était et est encore en avance sur son temps, à la manière de Michael Jordan au basket ball ou Pelé au football. Ce sont des ovni, qui arrivent à conquérir des foules entières parce qu’ils sont uniques au monde.

La question que je me pose aujourd’hui est alors : Peut-on considérer que, comme l’iPhone, l’iPad est en avance sur son temps et peut-on postuler qu’elle va convaincre tous ceux qui ne disent que du mal sur elle aujourd’hui ?

La réponse est évidente pour moi. Oui, l’iPad est un produit révolutionnaire qui va convaincre tout le monde, pour plusieurs raisons.

Je ne souhaite pas entrer dans les débats que l’on voit partout, ça ne m’intéresse pas. Je souhaite ouvrir la réflexion sur ce que l’iPad va faire et qui est bénéfique pour tout le monde :

Les tablettes existent depuis des années, mais leur concept était un espèce de batard entre un organiseur personnel et un ordinateur portable, sans avoir de différenciant. L’iPad a mis la barre très haute pour toutes les tablettes du marché qui vont devoir s’aligner avec un produit très haut de gamme et pourtant très peu cher ! Ceci va être bénéfique pour tous les utilisateurs, qui devraient trouver dans leur magasin des tablettes de qualité pour un prix peu important.

Le livre électronique est un concept qui existe depuis des années, mais il n’a jamais convaincu personne parce que ce n’est pas agréable. Grâce au Kindle d’Amazon, la technologie est enfin au point. Grâce à l’iPad d’Apple, cela va devenir un standard.

Ces deux secteurs vont connaitre un boum grâce à l’iPad et c’est ça qu’on demande à la tablette de la pomme : ouvrir de nouvelles possibilités.

Il y a un autre point extrêmement positif : l’ouverture de l’informatique à de nouvelles cibles pas du tout numérique. Et on peut reprocher ce que l’on veut au système fermé de l’iPad, il a au moins cet énorme d’avantage d’être entièrement sous contrôle et donc empêche de faire des actions destructrices. C’est le premier avantage de l’iPad et il est indéniable : ma mère va enfin pouvoir se mettre à l’informatique, elle qui a si peur de cet outil.

Je vais terminer cet article sur mon opinion sur l’iPad (non, non, je ne l’ai pas encore donné !) :

Je pense très sincèrement qu’à terme, l’iPad va remplacer l’ordinateur portable pendant les déplacements et que les gens ne s’en encombreront plus. En fait, les gens auront un ordinateur fixe chez eux et pour tout le reste, une tablette, mettant aux oubliettes les ordinateurs portables. Alors bien sur, ce n’est pas la mort des ordinateurs portables, mais ils seront limités à leurs aspects strictement professionnels, le reste étant soit sur une tablette, soit sur un ordinateur fixe. Je crois énormément à cela et je pense que la tablette va devenir le standard d’achat pour toutes les personnes dont les temps libres et les vacances ne sont pas synonymes de travail. Car pour le plaisir, une tablette est mille fois plus pratique.

Et vous, qu’en pensez-vous ?