Cet article a été mis à jour en novembre 2011

Bonjour à tous,

Je voudrais vous faire (re)découvrir les petites blagues que tous les développeurs ont toujours adoré faire et qui consistent à cacher des fonctionnalités secrètes dans une application ou un site web. On appelle cela un Easter Egg dont voici la définition par Wikipedia :

En informatique, un easter egg (locution anglaise, littéralement « œuf de Pâques ») est une fonction cachée au sein d’un programme (animation, jeu, message, etc.) accessible à partir d’un mot clé ou d’une combinaison de touches et de clics.

Google ne déroge pas à la règle et ses sites et applications recèlent de petites fonctionnalités cachées que l’on peut regrouper en six catégories. Je préviens les néophytes qu’il faut avoir une certaine culture geek pour envisager de comprendre toutes les significations de ces fonctionnalités. Je vais essayer tout au long de cet article de faire de mon mieux pour vous expliquer de quoi il s’agit.
 
 

1) Les différentes versions de la recherche Google

Hop, on commence par les fonctionnalités cachées du moteur de recherche. Toutes ses fonctionnalités « s’activent » en tapant la bonne recherche et en cliquant sur le bouton le plus inutilisé de Google : « J’ai de la chance » (« I’m feeling lucky » si vous êtes sur la version américaine du moteur).

On commence light : Vous connaissez le 1337 (lire leet s’il vous plait !) ? Un petit tour sur Wikipedia nous apprend :

Le Leet speak (1337), de l’anglais « elite speak » (litt. « langage de l’élite »), est une écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d’une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s’en démarquer. Le principe est d’utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple 5 au lieu de S, 7 au lieu de T et pour les extrémistes |_| au lieu de U ou |< au lieu de K, sans respect de l’orthographe ou des majuscules.

Pour activer cette version spéciale de Google, tapez « Google l33t » et cliquez sur « J’ai de la chance ». Vous devriez voir ceci arriver :

Vous voyez le petit H4x0r apparaître qui veut dire « Hacker » en 1337 (leet). (lisez l’article de wikipedia pour comprendre 😉

Bref, il existe plein de versions différentes de la recherche de Google, toujours en tapant la combinaison qui-va-bien et en cliquant sur « J’ai de la chance ».

Voici les combinaisons à entrer afin d’obtenir toutes les versions de l’image de gauche : (dans le sens de la lecture quoi)

  • « Google Linux »
  • ??? J’arrive pas à la retrouver…
  • « xx-klingon »
  • « xx-piglatin »
  • « ewmew fudd »
  • « Google BSD »

Mais il y en a d’autres, pour la version de Google.com, entrez simplement :

 
 

2) Faites de l’avion de chasse dans Google Earth !

Et oui, les développeurs de Google sont même allés jusqu’à développer un simulateur de vol à l’intérieur du logiciel de visualisation de cartes Google Earth. Et on peut dire qu’il est assez complet ! Pour l’activer, il vous suffit d’appuyer simultanément sur : Touche Commande/Pomme + Option + A et c’est parti !

Vous retrouverez toutes les commandes disponibles à cette adresse.

 
 

3) Gmail Paper, la petite blague

Google Mail vous propose depuis un article de son centre d’aide, de venir vous apporter en version papier tout le contenu de votre boite mail Gmail. Je dois dire que le How To en trois photos me fait beaucoup rire :

Vous pouvez donc découvrir Gmail Paper et je vous recommande les retours des beta testers. On y croirait presque !

 
 

4) Konami Code dans Google Reader

Vous avez dit « Konami Code », c’est quoi ? Comme d’habitude, on sort wikipedia :

Le code Konami est un cheat code qui peut être utilisé dans de nombreux jeux vidéo de Konami, activant généralement une option secrète.

Le code Konami est une combinaison de touche : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, b, a et parfois il faut terminer par « entrer ». Ce code Konami marche un peu partout comme sur Facebook mais aussi sur Google Reader. Vous verrez alors apparaître un petit samouraï en fond d’écran de votre liste de flux RSS !
C’est inutile, donc indispensable !
 
 
 
 

5) Aidez le gentil lapin a attraper les oeufs de Pâques

Ok, c’est tout sauf un easter egg, mais ça veut quand même dire qu’il y a un employé de Google qui s’est dit un matin : « Tiens, si je dessinais un lapin et je le faisais sauter pour qu’il attrape les lettres du mot Google qui tomberaient du ciel » et qui a passé la journée à être NON PRODUCTIF.
Vous pourrez retrouver  l’affreux lapin à cette adresse.
 
 
 
 

6) Le dernier en date : Do a barrel roll : la page Google tourne sur elle-même !

Do-a-barrel-Roll-Google

 
 
Celui-là est sorti en novembre 2011 et est vraiment excellent ! Il prend ses origines geek dans un des meilleurs jeux jamais sorti : Starfox sur Nintendo 64. Dans ce jeu mythique, vous incarnez un renard de l’espace qui pilote un avion et pour éviter certains ennemis, il faut faire un « barrell roll » ! Je vous laisse redécouvrir cette action mythique dans cette vidéo  :

Pour activer cet easter egg, il suffit d’entrer dans la barre de recherche de Google : « do a barrel roll » sans les guillemets !
 
 
 
 

7) Pour aller plus loin.

Toutes ces petites choses ne vous ont pas suffit ? Je vous propose de faire le plein de toutes les autres choses en visitant ces adresses :

Pour finir, j’ai un peu menti sur la bannière du billet puisque c’est sur le site NoChuckNorris que l’on peut voir cette phrase mythique : « Google ne peut chercher Chuck Norris car c’est Chuck Norris qui te trouve ».

Voilà, j’espère que ça vous a plu. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Excellente journée à tous.