Bonjour à tous,

Toujours dans la saga facebook, je vous propose une petite revue de tous les services qui ont vu le jour grâce à ces fameuses nouvelles règles de confidentialité du réseau social. Comme certains ont pu le remarquer, c’est au final assez poilitique, mais c’est dans l’air du temps : il faut garder ses informations privées pour soi et ne pas les partager. Ces nouvelles règles ont fait surgir trois nouveaux types de sites :

  • Les opportunistes : ce sont les sites qui ont su exploiter les nouvelles règles de confidentialité pour vous apporter de nouveaux services et se faire un peu de pognon en passant.
  • Les puristes : Ce sont ceux pour qui c’est un scandale, jamais une société privée ne devraient pouvoir récolter autant d’informations sur les utilisateurs. On retrouve dedans un peu de la blogosphère et une partie minoritaire d’extrémistes qui quittent volontairement facebook.
  • Les protectionnistes/justiciers: Ce sont les humanistes qui ont vu tous les grands méchants loups arriver pour exploiter ces informations et qui veulent sauver tous les moutons qui s’engouffrent dans la gueule du démon.

Ok, je me suis un peu enflammé là, mais il me semble que ça résume pas mal la situation. Comme je suis votre fidèle serviteur, j’ai défriché tout ça pour mettre en avant les services/sites/escrocs (barrer les mentions inutiles) les meilleurs dans chaque catégorie.

Les opportunistes

Les opportunistes sont ceux qui ont vu le business dans ces nouvelles règles de confidentialité et je dois dire que je suis assez admiratif de la rapidité avec laquelle ils sont sortis de terre. Il y en a trois majeurs, dont le plus emblématique est likebutton.me en anglais mais il existe aussi facenews et Tooskibuzz en français.

L’objectif de ce genre de site est clair : devenir votre page d’accueil et votre aggrégateur des « Like » de vos amis avec comme but ultime de se rémunérer par le trafic. Les opportunistes sont au final peu nombreux dans leur forme la plus extrême, c’est à dire avoir un site dédié, pourtant, chaque site qui place le bouton « like » est un opportuniste et j’invitais il y a une semaine tous les blogueurs à supprimer ce bouton de leurs pages.

Les puristes

Les puristes sont ceux qui ont dit : « ASSEZ ! », ceux qui en ont eu marre que leurs données soient prêtées à une équipe d’incapables (je reviens là-dessus ensuite) et qui considèrent qu’elles ne doivent pas être comparables à de la viande de boeuf parfois maltraitée et qui choisissent donc de couper court avec le démon. On a vu passer des millions de billets sur la blogosphère, notamment tous ceux avec les radars montrant l’évolution dans le temps du partage des données privées par facebook, que l’on retrouve ici et … Mais le plus gros coup vient (encore) des Etats-Unis où un site, dont le nom quitfacebookday.com est assez explicite et qui propose un suicide collectif en s’engageant à se désinscrire de facebook le 31 mai 2010. Déjà plus de 5000 suiveurs.

Autant, j’aime bien le côté volontaire de la désinscription de facebook, autant le faire en groupe comme des moutons, ça n’a pas trop d’effet sur moi… Et puis 5000 personnes face aux 500 millions, ça fait un peu riquiqui… Mais c’est bien qu’il y ait un peu de lobby. D’autant qu’à la vue de ce schéma montrant le nombre de fois que « delete facebook account » est recherché sur Google, de plus en plus de gens cherchent à le faire :

Petit retour sur ma parenthèse qui disait que les développeurs de facebook sont des guignols : je le pense très sincèrement. C’est une équipe de 1200 personnes qui est censées protéger la vie privée de 500 millions d’utilisateurs (1 employé pour 400 000 personnes quand même…) et qui, tous les 6 mois environ, fait des petits « oups : toutes vos données sont accessibles sur le web »… La dernière fois, c’était il y a une semaine, et il était possible de voir tous les chats + ajouter n’importe qui, mais ça n’a pas été la seule fois. Bref, ces gignols-là ne méritent pas de gérer le plus gros carnet d’adresse de la planète, un point c’est tout.

Les protectionnistes

Les protectionnistes sont les plus nobles parce qu’ils se servent, à la manière des opportunistes, de la confusion créée par ces nouveaux critères de confidentialité et cherchent à défendre les droits de chacun, de façon un peu moins extrémiste que les puristes. C’est là que sont la plupart des blogueurs qui cherchent à éduquer les gens sur le partage de la vie privée et c’est aussi là que se trouvent la plupart des services intéressants. Par intéressant, je veux dire ceux qui aident à mieux gérer sa vie privée et qui proposent des analyseurs/scanneurs ou des plugins pour contrôler tout ça.

Commençons par les analyseurs/scanneurs qui ont poussé comme des champignons ces derniers jours. J’en ai recensé 2 majeurs :

  • ReclaimPrivacy.org qui est le plus complet et qui permet de vérifier quels sont les informations que vous partagez sur facebook et vous propose de changer très rapidement et facilement ces informations en vous évitant de vous perdre dans les méandres des pages de configurations. (Il ne fonctionne pas sous mon Safari Mac)
  • Profile Watch qui a la même fonction que le précédent mais qui repère des choses complémentaires. Ces deux outils fonctionnent très bien ensemble et sont à utiliser au plus vite.

Il y a ensuite le moteur de recherche des statuts facebook. Là, j’avoue que j’aurais pu le mettre dans les opportunistes parce que c’est quand même aider volontairement les gens à exploiter les données personnelles d’autres personnes, mais il y a un petit côté humaniste. Il s’appelle : YourOpenBook

Enfin, et je remercie les développeurs qui ont mis les mains à la pâte, il est possible de désactiver le bouton « Like » grâce à un plugin sur Chrome et Firefox (avec grease monkey) . C’est téléchargeable ici et déniché dans cet article de Korben.

Voilà !

J’espère que je n’ai rien oublié. N’hésitez pas à me donner d’autres pistes en commentaire que je pourrais intégrer dans cet article.

Excellente journée à tous.