English Version here

Fonctionne sans problème avec Windows 8 !

Mise à jour du 29 octobre 2012 : Fonctionne avec Windows 8 RTM (version vendue)
 
Mise à jour du 25 juillet 2012 : Fonctionne avec Mountain Lion
 
Mise à jour du 6 juin 2012 : Après 4 mois & des centaines de testeurs, je peux dire que cette méthode a fonctionné pour tous ceux qui ont essayé !
 
 

Bonjour à tous,

Je viens de passer ma journée à installer Windows 7 SP1 sur mon MacBook Pro qui n’a plus de superdrive pour des raisons flashy ! J’ai essayé toutes les solutions proposées sur le net, aucune n’a vraiment fonctionné, donc je vous livre la mienne. Assez longue, mais assez sûre de fonctionner. Enfin, elle a fonctionné pour moi !

Je suis parti de cet article qui détaille une méthode presque bonne.

Ce dont vous aurez besoin :

Les grandes étapes de la création :

  • Créer une installation de Windows 7 généralisée
  • Créer une partition BootCamp
  • Copier l’image de Win7 sur la partition BootCamp

Alors, c’est parti !

 

Partie 1 – Créer une image Windows 7 généralisée

Dans cette première partie, nous allons créer une installation de Windows 7 qui sera lançable depuis n’importe quelle configuration. En effet, Windows s’adapte au matériel sur lequel il tourne, or nous l’installons sur une machine virtuelle et non un vrai PC, il faut donc que l’installation se détache du matériel sur lequel elle tourne.

Etape 1 : Installer Windows 7 la machine virtuelle

  1. Télécharger et installer VirtualBox
  2. Créer une machine virtuelle dans VirtualBox et l’appeler Win7 allouer autant de mémoire vive qu’il vous chante
  3. Créer un disque dur en format VDI et surtout dynamiquement alloué de 10 Go (vous aurez besoin de moins, mais c’est pour être sûr !)
  4. Lancer la machine virtuelle et choisir l’image ISO du disque Windows 7
  5. L’installation se déroule normalement (2 redémarrages)

La première étape est finie ! Bien jouée, on passe aux choses sérieuses

 

Etape 2 : Supprimer la « Partition Réservée au Système »

Afin de préparer l’utilisation de BitLocker, Windows a en fait créé deux partitions dans la machine virtuelle. Il faut absolument supprimer cette partition, car elle est considérée comme principale et donc c’est sur celle-ci que Windows bootera.

Pour effacer cette  partition, suivre le guide sur Terabyteunlimited qui est particulièrement bien fait (c’est très court malgré les apparences !) Attention, ne faire que la partie 1 et 3. Et redémarrez entre 1 et 3.

Pour les personnes qui ne parlent pas anglais… bah je suis désolé ! J’ai pas trouvé de ressource en français qui soient aussi bien faite. Mais Google sera votre ami !

Etape 3 : Généraliser l’installation de Windows 7 avec sysprep

C’est cette étape qui m’a demandé le plus de mal… J’espère qu’elle se fera sans douleur avec mes recommandations. Il s’agit en fait de créer une installation de Windows 7 indépendante du matériel sur lequel il tourne grâce à sysprep

  1. Faire un reboot du la machine virtuelle (on est jamais trop sûr)
  2. Ne me demandez pas pourquoi, mais il faut éteindre le Service Windows Media Player :
    1. Cliquer sur Démarrer
    2. Dans le champ recherche taper : « cmd », sans les guillemets
    3. Sur l’application apparue plus haut : lancer cmd en mode Administrateur (clic doit sur le nom, Lancer avec les droits Administrateur)
    4. Entrer cette commande : « net stop WMPNetworkSvc » sans les guillemets
  3. Aller dans le répertoire : C:\Windows\System32\sysprep
  4. Dans ce dossier, créer un fichier nommé « unattend.xml », sans les guillemets. Si l’accès est refusé, alors créer le fichier sur le bureau et le copier une fois les infos entrées
  5. Copier-coller ceci dedans :
  6. <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
    <unattend xmlns="urn:schemas-microsoft-com:unattend">
         <settings pass="generalize">
              <component name="Microsoft-Windows-Security-Licensing-SLC"
    processorArchitecture="x86" publicKeyToken="31bf3856ad364e35"
    language="neutral" versionScope="nonSxS"
    xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/WMIConfig/2002/State"
    xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance">
                    <SkipRearm>1</SkipRearm>
              </component>
          </settings>
    </unattend>
  7. Enregistrer le fichier
  8. Lancer sysprep et entrez les informations comme suit : (toutes les infos ici)
    1. Dans « System Cleanup Action list » choisir «  System Out-of-Box Experience (OOBE) »
    2. Cocher la case « Generalise »
    3. Dans le menu « Shutdown Options » choisir « Shutdown »
    4. Cliquer sur OK

 

Si votre machine virtuelle s’éteint, vous pouvez être fier de vous ! Vous avez fait le principal et le plus dur ! BRAVO !

Si vous avez l’erreur : « erreur grave lors de sysprep », vous pouvez essayer de passer par la ligne de commande suivante (sans les guillemets) : « sysprep.exe /generalize /oobe /shutdown /unattend:unattend.xml« . Ou alors, il suffit d’aller dans le dossier C:\Windows\System32\sysprep\Panther et de regarder le fichier de log : à la fin du fichier sera écrite l’erreur.

Beaucoup d’erreurs sont réglées dans la version anglaise de ce tutoriel. Peut-être que vous trouverez la réponse ! (Voir les articles similaires en bas de page)

Bravo à ceux arrivé jusque là, la fin n’est plus très loin !

 

Partie 2 : Créer la partition BootCamp

J’ai bien conscience que je donne la méthode la plus complexe ici, j’ai dû passer par toutes ces étapes !
Edit suite au commentaire de Andrea sur la version Anglaise du tutoriel:
Il y a une méthode beaucoup plus facile que celle proposée. Il suffit de télécharger Daemon Tools Lite For Mac et de monter l’image disque ISO de Windows. Cela trompera Boot Camp. Plus besoin de modifier le fichier PLIST.

Etape 1 : Créer la partition BootCamp

Cette partie est inutile. Je la laisse pour certains qui en ont besoin, mais elle est inutile pour la plupart
Il y a une méthode beaucoup plus facile que celle proposée. Il suffit de télécharger Daemon Tools Lite For Mac et de monter l’image disque ISO de Windows. Cela trompera Boot Camp. Plus besoin de modifier le fichier PLIST.

Malheureusement, j’ai fait ça un autre jour et je ne me souviens plus trop de comment il faut faire… Donc je vais vous donner les grandes lignes de mes problèmes.

En gros, mon MacBook Pro n’accepte pas de booter depuis une clé USB et il me faut un disque optique. Or je n’en ai pas. Donc pour me débloquer cette situation, il faut faire croire à Assistant Boot Camp que je suis un Mac autorisé à utiliser une clé USB pour booter. Pour cela :

  1. Aller dans Applications/Utilitaires
  2. Clic droit sur l’application Assistant Boot Camp : Afficher le contenu du paquet
  3. Naviguer dans Contents
  4. Ouvrir Info.plist avec TextMate ou TextEdit, si cela n’est pas possible, alors copier le fichier sur le bureau et l’ouvrir depuis le bureau puis le déplacer une fois les modifications effectuées
  5. Ouvrir l’application Information Système (dans Applications/Utilitaires)
  6. Dans matériel :
    1. Retenir l’identifiant du modèle (moi, c’est MacBookPro6,2)
    2. Retenir Version de la ROM de démarrage (moi, MBP61.0057.B0C)
  7. Dans le Info.plist ouvert précédemment, dans les attributs suivants, ajouter en premier de la liste ceux qui correspondent à votre machine :
    1. Dans « <key>DARequiredROMVersions</key> », ajouter un string qui correspond à votre ROM dans Informations Système. Exemple pour moi :
    2. <key>DARequiredROMVersions</key>
         <array>
            <string>MBP61.0057.B0C</string>
            <string>IM41.0055.B08</string>
    3. Dans « <key>USBBootSupportedModels</key> », ajouter un string qui correspond à votre modèle, en respectant la nomenclature bizarre. Pour moi, qui ai un MacBookPro6,2 j’ai dû mettre : MBP61. Si vous avez un MacBook Air3,2, il faudra mettre : MBA31 etc… c’est un peu de la bidouille, mais vous trouverez le bon avec quelques essais. Voici ce que j’ai dû ajouter :
    4. <key>USBBootSupportedModels</key>
         <array>
             <string>MBP61</string>
             <string>IM130</string>
  8. Une fois le fichier enregistré, lancer Assistant Boot Camp, la case grisée ne devrait plus l’être
  9. Cocher Télécharger les dernières versions des pilotes, et les copier sur le clé USB, ça servira beaucoup plus tard.
  10. Enfin, créer la partition BootCamp.

Le Mac va redémarrer, ne pas reconnaître la clé USB, relancer le Mac, ne pas trouver comment redémarrer. Ne pas paniquer ! Il suffit de redémarrer une nouvelle fois le Mac et tout devrait rentrer dans l’ordre !

Bravo ! Il ne reste plus grand chose à faire maintenant ! Vous êtes très avancé !

 

Partie 3 : Copier l’installation de la machine virtuelle sur la partition Boot Camp

C’est la partie la plus courte et celle qui fonctionne à tous les coups. Encore quelques minutes et vous aurez votre Windows 7 parfaitement fonctionnel !

Etape 1 : Préparer le fichier de la machine virtuelle

  1. Ouvrir VirtualBox
  2. Dans le menu Fichier, cliquer sur « Gestionnaire de médias »
  3. Sélectionner la partition qui correspond à la machine virtuelle et cliquer sur Copier
  4. Selectionner la machine virtuelle, puis choisir VDI comme type de fichier
  5. Choisir Taille fixe. C’est là que tout se joue
  6. Puis nommer le fichier Win7_copie. (ce sera plus simple lorsqu’il faudra entrer les lignes de commandes)
  7. Une fois la copie terminée, ouvrir le Terminal (Applications/Utilitaires) et coller la commande ci-dessous. (on vous demande votre mot de passe, c’est normal). Cette commande crée un fichier interprétable comme partition par Max OS X :
  8. sudo VBoxManage internalcommands converttoraw Win7_copie.vdi win7.raw
  9. Ensuite, il faut monter cette partition. Entrer ceci dans le terminal (une fois la commande précédente terminée)
sudo hdiutil attach -imagekey diskimage-class=CRawDiskImage win7.raw

Normalement, si tout fonctionne bien, il devrait y avoir une image disque nommée « Untitled » sur le bureau. Si vous êtes là, sachez que la galère est très prochainement finie !!

Préparez-vous pour la dernière étape !

 

Etape 2 : Cloner la machine virtuelle dans Boot Camp

C’est la dernière étape et si vous êtes arrivés jusque-là, alors rien ne peut vous arriver.

  1. Telecharger et lancer WinClone
  2. Dans l’onglet Image :
    1. Source : Sélectionner la partition « Untitled » qui correspond à la machine virtuelle (normalement disk2 ou disk3)
    2. Cliquer sur Image et sélectionner un endroit ou copier les fichiers
  3. Dans l’onglet Restore :
  4. Restore Image : Selectionner l’image créée juste au dessus
  5. Destination : « BOOTCAMP »
  6. Cliquer sur Restore

DONE !

Une fois la copie finie, redémarrer le Mac en appuyant sur la touche alt juste avant le « Dong » sonore. Normalement, la partition Windows devrait apparaître. Windows va alors s’initialiser, avec 2 redémarrages. Attention, il va vous être demandé la clé CD une nouvelle fois, il faut la noter avant de redémarrer. Vous avez maintenant votre Windows parfaitement fonctionnel !

J’espère que beaucoup arriveront au bout de leurs galères grâce à cette méthode… En tout cas, elle a marché pour moi et je la mets sur mon blog pour m’en souvenir une prochaine fois éventuelle. Pour info, j’ai refait l’intégralité de la procédure pour refaire ce tutoriel, donc cela fonctionne bien :) !

Postez vos remarques en commentaires.

Excellente journée !