[Tuto] Empêchez le nouveau partage selon facebook de publier votre vie sur internet

 

Bonjour à tous,

Je sais, je n’ai pas écrit dernièrement mais j’ai été pris par des concours aux grandes écoles. Du coup, j’ai raté des milliards de choses sur le net ces trois dernières semaines et c’est pas évident de rattraper mon retard. Entre les SeedFuck et les iPhones volés, je pense que le plus important a été la conférence de facebook le 21 avril et la nouvelle notion de partage des informations selon facebook. Et c’est de cela que je veux vous parler aujourd’hui.

Je sais, cela a été écrit, réécrit mille fois sur tous les sites de la planète, mais il y a sur ce site des gens qui auraient pu passer à côté et une dernière piqure de rappel ne fait pas de mal, car la situation est grave.

Oui, je dis grave car ce que facebook a annoncé est tout simplement scandaleux. Pourquoi ?

Parce que facebook se donne maintenant le droit de partager vos informations personnelles avec des sites partenaires et, comme à l’habitude sur facebook, cette option est activée par défaut (opt-out), même si vous aviez mis tous les critères de partage de votre vie privée sur « Seulement mes amis ».

Sachez par exemple qu’aujourd’hui, si l’un de vos amis (même un mec que vous avez ajouté à l’arrache une fois en sortant de soirée !) partage ses données avec un site dont vous n’avez jamais entendu parler, celui-ci (le site) peut récupérer toutes vos informations personnelles et les publier.

Euh… vous êtes choqués ? Je vous jure que c’est pourtant vrai !

 

 

Oui, mais je m’en fiche de partager mes infos personnelles

Certaines personnes me répondent ça lorsque je leur parle des problèmes de confidentialités.

C’est vrai qu’on est sur facebook pour partager notre vie, non ? Pas mal pensent : « J’ai rien à cacher » ou « ça n’intéresse personne ». C’est vrai dans un sens. Et puis, encore hier, ça n’engageait que vous. Je ne vais pas me justifier là-dessus. Le truc, c’est qu’actuellement, ce sont vos amis qui peuvent partager vos informations personnelles !

Une adresse mail, un album photo visible par tous et j’en passe, tout ça peut être donné par une de vos connaissance à un site qui peut en faire l’usage qu’il souhaite !

Bref, au final, vous ne contrôlez plus vos informations !

 

 

Le projet Open Graph

Les problèmes liés à la confidentialité sur facebook sont connus et facebook a bien senti que cela posait problème à ces usagers. Il a donc décidé de contourner ceci en prêtant vos informations personnelles (mais publiques) aux sites internet. Vous pourriez par exemple arriver sur YouPorn qui vous accueillerait comme ça :

Source :  Korben. Créé par Korben.

Si vous voulez plus d’information concernant Open Graph, je vous conseille de lire l’article sur Clubic qui est très complet et pour les geek qui souhaitent aller plus loin dans sa compréhension, je leur propose d’aller voir l’excellent article sur ReadWriteWeb France.

 

 

Comment désactiver ces fonctionnalités ?

J’espère que les derniers qui n’ont pas désactivé ces fonctions souhaitent le faire. Pour cela, petit tutoriel car il faut quand même décocher pas mal de cases 🙂

(encore une fois, merci à Korben pour les visuels)

Allez dans Compte -> Paramètres de confidentialité (Account -> Privacy Settings)

Puis allez dans Applications et sites web (Applications and websites)

Décochez la case tout en bas qui autorise la personnalisation avancée et confirmez lorsque la popup fera son apparition. (En anglais : Instant personalization Program -> Edit Settings -> Confirm)

La c’est le plus important : Les informations sur VOUS que vos amis peuvent partager à votre place !

Dans les paramètres de « Ce que vos amis peuvent partager à propos de vous » -> décochez toutes les cases !! J’insiste sur l’importance de cette étape ! (En anglais : What your friends can share about you)

Dernière étape, supprimer les autorisations de partager vos informations personnelles que facebook a déjà donné à trois sites internet : yelpdocs et pandora. Rendez-vous donc sur les pages de ces applications et bloquez-les.

 

 

Conclusion

J’espère que vous avez tous désactivé ces fonctionnalités, je ne saurais dire à quel point c’est important, même ceux qui s’en fichent me remercieront dans deux ou trois ans 😉

Je vous souhaite une excellente journée à tous et je vous dis à très bientôt, je suis déjà en train de rédiger mon prochain billet qui s’intitulera : « Comment j’ai gagné X jours de ma vies grâce à mon Mac que j’aurais perdu en attendant sur Windows ». Oui, oui, c’est un gros billet troll, donc X reste à déterminer !

[Rétrospective] Designs de facebook entre 2005 et 2010

Bonjour à tous,

On entend crier tout le monde à chaque fois que facebook change de design et j’ai entendu une personne IRL dire hier encore : « Mais facebook était tellement mieux en 2007 ! ». Je dois avouer que je ne me souviens plus du tout ce à quoi pouvait ressembler facebook à cette époque !

Alors, je me suis dit : tiens, je vais retracer un historique des différents designs du réseau social le plus grand du monde et essayer de vous donner les améliorations majeures que ces interfaces ont apportées.

C’est parti…

Avant 2005 : Le néant !

Hé bien figurez vous qu’il m’a été impossible de trouver sur internet une capture d’écran d’un profil facebook de 2004 ! J’ai quand même pu retrouver, dans les archives du web, ce à quoi ressemblait la page d’accueil de thefacebook (puisque c’est comme cela que le site s’appelait alors) :

A la fin 2004, le site internet n’était disponible que dans certaines universités américaines et des fonctionnalités aujourd’hui basiques comme le wall ou la gestion des groupes commencent à être implémentées.

Début 2005 : Et bah, c’était bien moche !

En 2005, le web était encore assez moche et thefacebook n’échappaient pas à la règle. Pour naviguer sur le site, vous avez seulement la possibilité de passer par la liste de vos amis. Mais facebook commence à prendre de l’ampleur puisque le site communautaire dépasse les 1 million de membres. Ses fondateurs réussissent à trouver 12,7 millions de dollars venant de Accel Partners et décident d’étendre leur réseau social à plus de 800 universités américaines !

petit commentaire geek : cette découpe en forme de table et ces border-style:dotted sont vraiment affreuses et tellement dépassées !

Fin 2005 : Ajout des photos

Le design est un peu revu et amélioré. Les premières publicités font leur apparition. Mais surtout, facebook ajoute la possibilité de partager ses photos et s’étends aux réseaux des « high schools », l’équivalent de nos collèges/lycées.

Facebook atteint 5,5 millions d’utilisateurs à la fin de l’année 2005.

Vous remarquerez la publicité pour passer une super « Aventure Juive d’été ». Je trouve ça très cool !

2006 : Ca commence à avoir du style !

Voilà, c’est pas encore parfait, mais l’identité de facebook est enfin bien assise ! Voici les améliorations les plus importantes qui se sont passées cette année 2006 :

  • Introduction du News Feed et pour suivre l’actualité de ses amis (facebook a déposé un brevet sur le news feed juste après son lancement qui a été approuvé récemment)
  • facebook trouve 27.5 millions de dollars auprès de Greylock Partners et Meritech Partners.
  • facebook mobile fait son apparition
  • facebook et Microsoft s’allient pour créer la plateforme de publicité du réseau social
  • La plateforme de développement d’application est créée
  • Partager sur facebook : ces mots que l’on voit écrit sur tous les sites aujourd’hui représentent une fonctionnalité créée en Novembre 2006 et disponible sur seulement 20 sites internet

A la fin de l’année 2006, facebook compte plus de 12 millions de membres.

2007 : C’est vrai que c’était pas mal !

En 2007, facebook commence à s’étendre énormément et va atteindre plus de 50 millions d’utilisateurs à la fin de l’année. Je me souviens en revoyant la capture d’écran plus bas que l’on pouvait personnaliser son profil comme on le souhaitait en déplaçant les « boites » des différentes applications sur son profil.

(après, c’est vrai que ça pouvait mener à des profils avec des tailles assez gigantesques…)

2008 : On s’approche de l’actuel

Septembre 2008, c’est l’arrivée du nouveau design de facebook dont on a tant entendu parler. Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller sur la page du groupe « We Hate The New Facebook, so STOP CHANGING IT!!! » (littéralement « Nous détestons le nouveau facebook, alors ARRETEZ DE LE CHANGER ») qui compte encore aujourd’hui plus de 1,6 millions de membres ! Plusieurs fonctionnalités font leur apparition, notamment :

  • La traduction en français, espagnol et allemand
  • Facebook Connect est compatible partout
  • Le chat
  • Les status

Malgré les mécontents du nouveau design, le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter pour atteindre 150 millions à la fin 2009.

2009 : L’actuel (ou presque)

On s’approche pas mal du design actuel. Rien d’autre à dire à part qu’à la fin de l’année 2009, facebook comptait 350 millions d’utilisateurs !

2010 : L’actuel

Et voici la dernière version de facebook. Le profil n’a pas tellement évolué. En revanche, le design de la page d’accueil est passé d’une organisation de deux colonnes à trois colonnes :

Voilà ! Ce petit tour d’horizon des interfaces de facebook est terminé ! J’espère que ça vous a plu. et je précise que j’ai tiré pas mal d’information d’une infographie qui a pas mal circulé sur le net, le reste venant de sources diverses comme wikipedia et facebook lui même.

En conclusion, maintenant que c’est plus clair dans ma tête, je peux vous dire que je suis vraiment d’accord avec mon amie : facebook en 2007, c’était le bon temps et c’était mon époque préférée.

En effet, je ne fais pas usage des statuts car je suis plutôt un utilisateur passif de facebook (passif dans le sens où je m’en sers uniquement pour me tenir au courant de la vie de mes amis, mais ne donne pas d’information sur la mienne (à part les photos) et il ne me viendrait jamais à l’idée de mettre en statut « S’est levé à 11h, mmhhh, ça fait du bien » comme certains peuvent le faire). De plus, je ne me sers pas du chat non plus parce que je le trouve vraiment trop lourd (par rapport à la merveille dans Gmail) et puis surtout, j’aime pas trop les chats !

Et vous, quelle était votre version préférée ?

[Piqure de rappel] Les posts du mois de mars

Bonjour à tous,

Comme j’ai trouvé pas mal cette histoire de piqure de rappel, j’ai décidé de continuer. Je vais donc revenir sur les posts qui ont le plus fait de ramdam et d’eblabla pendant ce mois de Mars.

Statistiques générales

Le site a été visité 2673 fois par 2231 visiteurs uniques qui ont généré 7442 pages vues. Ceci représente une augmentation de 37% par rapport au mois précédent. Donc pas mal, même si c’est un peu pipé comme résultat car je prends les résultats par moi et non par période et il y a 3 jours de plus en mars (donc c’est plus facile !)

Les billets les plus lus

Sont répertoriés ici les 3 billets les plus lus ce mois de mars :

  1. [Hack] Télécharger la musique de Spotify sur Mac
  2. [Futile] Etude comparative de la taille du sexe chez les mammifères
  3. [Jeu] Lancez Sarkozy sur des murs

J’avoue ne pas bien comprendre l’intérêt que les gens portent au 3eme article, mais je remercie beaucoup la personne qui a créé cette animation flash qui génère pas mal de visites !

Les billets du mois les plus lus

Sont répertoriés ici seulement les billets écrits dans le mois de mars :

  1. [Bilan] Sources de revenus de Google
  2. [Pratique] Tricount : faites vos comptes entre amis facilement
  3. [Geek] Tous les easter egg de Google à (re)découvrir

L’article concernant les easter egg de Google devrait avoir la première place parce que je l’ai posté il y a à peine 3 jours et il est déjà dans le top 3, contrairement aux autres articles postés beaucoup plus tôt dans le mois (le 2 mars pour Tricount !)

Top 3 des mots clés bizarres pour rentrer sur mon blog

Bon, ce mois-ci, les mots clés bizarres pour entrer sur mon blog ne sont pas nombreux. Je vous met quand même les 3 plus grosses perles :

  1. uma thurman fuck scene
  2. plus le penis est gros plus l orgasme est facile
  3. j’ai été étonné de la taille de son penis

Le premier est vraiment, vraiment étrange ! Je ne comprends pas comment Google a pu mener cette recherche sur mon blog !

C’est la fin de cette piqure de rappel #2. Bonne journée à vous !

[Geek] Tous les easter egg de Google à (re)découvrir

Cet article a été mis à jour en novembre 2011

Bonjour à tous,

Je voudrais vous faire (re)découvrir les petites blagues que tous les développeurs ont toujours adoré faire et qui consistent à cacher des fonctionnalités secrètes dans une application ou un site web. On appelle cela un Easter Egg dont voici la définition par Wikipedia :

En informatique, un easter egg (locution anglaise, littéralement « œuf de Pâques ») est une fonction cachée au sein d’un programme (animation, jeu, message, etc.) accessible à partir d’un mot clé ou d’une combinaison de touches et de clics.

Google ne déroge pas à la règle et ses sites et applications recèlent de petites fonctionnalités cachées que l’on peut regrouper en six catégories. Je préviens les néophytes qu’il faut avoir une certaine culture geek pour envisager de comprendre toutes les significations de ces fonctionnalités. Je vais essayer tout au long de cet article de faire de mon mieux pour vous expliquer de quoi il s’agit.
 
 

1) Les différentes versions de la recherche Google

Hop, on commence par les fonctionnalités cachées du moteur de recherche. Toutes ses fonctionnalités « s’activent » en tapant la bonne recherche et en cliquant sur le bouton le plus inutilisé de Google : « J’ai de la chance » (« I’m feeling lucky » si vous êtes sur la version américaine du moteur).

On commence light : Vous connaissez le 1337 (lire leet s’il vous plait !) ? Un petit tour sur Wikipedia nous apprend :

Le Leet speak (1337), de l’anglais « elite speak » (litt. « langage de l’élite »), est une écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d’une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s’en démarquer. Le principe est d’utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple 5 au lieu de S, 7 au lieu de T et pour les extrémistes |_| au lieu de U ou |< au lieu de K, sans respect de l’orthographe ou des majuscules.

Pour activer cette version spéciale de Google, tapez « Google l33t » et cliquez sur « J’ai de la chance ». Vous devriez voir ceci arriver :

Vous voyez le petit H4x0r apparaître qui veut dire « Hacker » en 1337 (leet). (lisez l’article de wikipedia pour comprendre 😉

Bref, il existe plein de versions différentes de la recherche de Google, toujours en tapant la combinaison qui-va-bien et en cliquant sur « J’ai de la chance ».

Voici les combinaisons à entrer afin d’obtenir toutes les versions de l’image de gauche : (dans le sens de la lecture quoi)

  • « Google Linux »
  • ??? J’arrive pas à la retrouver…
  • « xx-klingon »
  • « xx-piglatin »
  • « ewmew fudd »
  • « Google BSD »

Mais il y en a d’autres, pour la version de Google.com, entrez simplement :

 
 

2) Faites de l’avion de chasse dans Google Earth !

Et oui, les développeurs de Google sont même allés jusqu’à développer un simulateur de vol à l’intérieur du logiciel de visualisation de cartes Google Earth. Et on peut dire qu’il est assez complet ! Pour l’activer, il vous suffit d’appuyer simultanément sur : Touche Commande/Pomme + Option + A et c’est parti !

Vous retrouverez toutes les commandes disponibles à cette adresse.

 
 

3) Gmail Paper, la petite blague

Google Mail vous propose depuis un article de son centre d’aide, de venir vous apporter en version papier tout le contenu de votre boite mail Gmail. Je dois dire que le How To en trois photos me fait beaucoup rire :

Vous pouvez donc découvrir Gmail Paper et je vous recommande les retours des beta testers. On y croirait presque !

 
 

4) Konami Code dans Google Reader

Vous avez dit « Konami Code », c’est quoi ? Comme d’habitude, on sort wikipedia :

Le code Konami est un cheat code qui peut être utilisé dans de nombreux jeux vidéo de Konami, activant généralement une option secrète.

Le code Konami est une combinaison de touche : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, b, a et parfois il faut terminer par « entrer ». Ce code Konami marche un peu partout comme sur Facebook mais aussi sur Google Reader. Vous verrez alors apparaître un petit samouraï en fond d’écran de votre liste de flux RSS !
C’est inutile, donc indispensable !
 
 
 
 

5) Aidez le gentil lapin a attraper les oeufs de Pâques

Ok, c’est tout sauf un easter egg, mais ça veut quand même dire qu’il y a un employé de Google qui s’est dit un matin : « Tiens, si je dessinais un lapin et je le faisais sauter pour qu’il attrape les lettres du mot Google qui tomberaient du ciel » et qui a passé la journée à être NON PRODUCTIF.
Vous pourrez retrouver  l’affreux lapin à cette adresse.
 
 
 
 

6) Le dernier en date : Do a barrel roll : la page Google tourne sur elle-même !

Do-a-barrel-Roll-Google

 
 
Celui-là est sorti en novembre 2011 et est vraiment excellent ! Il prend ses origines geek dans un des meilleurs jeux jamais sorti : Starfox sur Nintendo 64. Dans ce jeu mythique, vous incarnez un renard de l’espace qui pilote un avion et pour éviter certains ennemis, il faut faire un « barrell roll » ! Je vous laisse redécouvrir cette action mythique dans cette vidéo  :

Pour activer cet easter egg, il suffit d’entrer dans la barre de recherche de Google : « do a barrel roll » sans les guillemets !
 
 
 
 

7) Pour aller plus loin.

Toutes ces petites choses ne vous ont pas suffit ? Je vous propose de faire le plein de toutes les autres choses en visitant ces adresses :

Pour finir, j’ai un peu menti sur la bannière du billet puisque c’est sur le site NoChuckNorris que l’on peut voir cette phrase mythique : « Google ne peut chercher Chuck Norris car c’est Chuck Norris qui te trouve ».

Voilà, j’espère que ça vous a plu. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Excellente journée à tous.

[Logique] Acheterez-vous l’iPad ?

Bonjour à tous,

Plop, un petit schéma qui pourra peut-être vous décider à acheter le dernier joujou d’Apple, l’iPad. C’est construit avec humour et c’est simple :

Bon, je regrette un peu que ce soit assez binaire au final : vous avez de l’argent à gâcher ou vous n’en avez pas, mais je le trouve assez bien construit.

Une jolie version PDF est également disponible pour ceux qui voudraient l’imprimer !

Excellente fin de journée à tous

Source : wired & strategeek