[Bilan] #2 : Sortir à Rio

Posted on juillet 19th, 2009 in Bilan, Brésil | 4 Comments »

Bonjour à tous,

C’est la fin de ma deuxième semaine à Rio de Janeiro et donc je vais faire un petit bilan de ma semaine.

Le portugais

Et oui ! C’est quand même le plus important, je suis ici pour apprendre le portugais ! Que dire du portugais ?

D’abord, ici on parle brésilien et c’est différent du portugais parce que la langue est simplifiée et a ses propres caractéristiques :

  • Les deuxièmes et troisièmes personnes du singulier et du pluriel sont identiques
  • Les deuxièmes personnes sont respectueuses puisque c’est vous (você et vocês)
  • On sent que c’était un pays esclavagiste dans l’adaptation de la langue
  • La langue est très chantante (par rapport aux portugais du Portugal)

Ensuite, pour un français ayant fait de l’espagnol il y a des similarités permettant de comprendre le langage lorsque celui-ci est prononcé lentement. Il m’est par exemple impossible de comprendre une conversation entre deux personnes de la rue mais je comprends l’intégralité de ce que nous disent les professeurs (à la différence des américains qui sont complètement largués !)

Enfin, j’aime vraiment cette langue car elle est douce et chantante et il me tarde de la parler couramment.

Les sorties

Hier j’ai fait ma première sortie en boite de nuit dans le quartier populaire de Lapa. Tous les jeunes se retrouvent dans ce quartier le soir (un peu excentré des plages mais situé dans le quartier historique de la ville). La boite de nuit était majestueuse et n’avait rien à voir avec celles que l’on peut trouver en France. C’était une ancienne maison colonialiste (colorée) avec du parquet au sol, des tableaux aux murs et elle s’étendait sur 3 étages avec 3 DJ ou groupe de musique différent.

La musique : SAMBA !

Autre point réjouissant, les boissons sont très peu chères : 3 R$ (1€ la bièrre) et 6 R$ la caïpirinha. Il est possible de commander des tappas en cas de petite fin ou même un vrai repas, et tout ça dans la boite de nuit !

En revanche, un point m’a choqué : les baisers amoureux brésiliens. Alors qu’en France, voir deux personnes s’embrasser amoureusement est très agréable à regarder, ici, c’est à vomir ! Ils ouvrent la bouche comme chez le dentiste, on voit des langues sortir d’un peu partout et c’est moche à voir !

Le temps

Argh ! Moi qui m’attendais à un temps radieux, je suis très déçu, je crois passer mon été en Normandie !! Ce qu’il y a de bien en revanche, c’est que c’est le mois le plus froid de toute l’année, donc ça ne peut aller qu’en s’améliorant !

Voilà ! Globalement, je suis super content d’être ici et je m’éclate à découvrir cette culture ainsi qu’à recontrer de nouvelles personnes (horizons).

A bientôt pour un nouveau bilan !

PUC-Rio une des meilleures universités du Brésil

Posted on juillet 18th, 2009 in Brésil | 5 Comments »

Bonjour à tous,

Voilà maintenant une semaine que je vais dans mon université tous les jours alors il semblait important de faire un rapide tour de présentation.

PUC signifie Pontifícia Universidade Católica. Il y en a plusieurs au Brésil et globalement en Amérique du Sud. Elle a été fondée en 1941 par Sebastião Leme et Leonel Franca et a été reconnu comme pontificale en 1947.

Plus de 17 000 jeunes (Graduate, post-graduate) étudient ici chaque année. C’est un nombre important et accéder à la PUC pour un brésilien n’est pas facile. En effet, la PUC-Rio est une des meilleures universités du pays (et d’Amérique Latine) et ses spécialisations phares sont le théâtre, la mécanique et la communication visuelle.

Elle fonctionne vraiment comme les universités américaines et on peut y étudier n’importe quelle spécialisation, allant du design industriel au cinéma en passant par l’économie, l’histoire et l’informatique.

Elle est située dans Rio de Janeiro, dans le quartier de Gavéa (où je vis) et s’étends sur plusieurs hectares. Le campus est vraiment beau, tout boisé (façon forêt tropicale dense), il y a 9 restaurants, deux kiosques à journaux, une banque et des librairies !

Voici quelques photos de l’endroit :

puc-rio-campus-min

puc-rio-campus-min2

puc-rio-campus-min3

puc-rio-campus-min4

puc-rio-campus-min5

Voilà !

A très vite pour de nouvelles nouvelles.

Fête Nat’ et nouvelles brésiliennes

Posted on juillet 16th, 2009 in Brésil | No Comments »

Bonjour à tous !

Mardi soir, en bon compatriote, je suis allé à la Fête Nationale à Rio ! Année de la France au Brésil, je me suis dit que je ne pouvais pas rater ça. Faire une garden party à Rio avec de la bonne bouffe et de bons vins français (introuvables ici‚Ķ) ça claque pas mal.

Mais en fait‚Ķ NON ! Ce n’était pas du tout comme je l’avais imaginé et c’était beaucoup moins‚Ķ bien !

Pourtant, en arrivant, j’ai adoré : lieu de prestige à Rio, le forte de Copacabana (prononcer O fortch dché Copacaban’) est situé sur le bout de la plage et donne une vue magnifique sur « le collier de perles » qu’est Copacabana la nuit.

forte-de-copacabana

Mais malheureusement, c’était une soirée publique (4 R$ (1,30 €) sans invitation), des stands étaient disposés sur toute la digue et proposaient de la nourriture française mauvaise et chère avec des vins cencés être français mais c’était limite si la Billette était de meilleure qualité‚Ķ Au bout de la digue un concert français était donné, j’aurais aimé voir un groupe d’accordéonistes chanter Aznavour (pour me rappeler ma bonne ligne 6 du métro parisien) mais à la place, un groupe qui n’avait de français que la langue et qui ressemblait plus au niveau musical à Légion 88 ! Donc, finalement assez décevant. C’est pourquoi on a préféré aller se prendre une cinq bonnes choppés (le demi à Rio) dans un restaurant sur Copacabana. Oui, oui, la vie n’est pas trop dur ici !

J’aimerai aussi parlé dans ce billet de mes nouvelles impressions et de mon vécu dans cette ville merveilleuse.

Le pouce

Alors qu’en France, le pouce ne représente qu’une marque pestilentielle de moins bonne qualité encore que ¬´ Bien vu ¬ª, ici c’est une base indédiable de la vie sociale et on prend très vite le tic ! En gros, ça veut dire « tudo bem » (OK) et ça s’emploi à toutes les sauces : un serveur vous demande si vous voulez une autre bière -> Pouce et hop, c’est parti ! Une explication sur un mot en portugais pendant un cours -> Pouce hop, on passe à autre chose.

Mais le pouce c’est bien plus ! Le pouce c’est la certitude que le feeling passe bien et c’est bien plus pratique que des mots ! Résultat, en une semaine j’ai pris le tic et je l’applique 40 fois par jour !

Le coût de la vie

Bon, en France le coût de la vie, ça va on l’a tous les mois avec les grèves : c’est trop cher ! Et bien figurez vous qu’ici, avec un réais qui vaut 1/3 d’euro, et bien la vie est quand même trop chère !! J’ai halluciné, mais par exemple un restaurant pas trop touristique se négocie 20 à 25 R$, ce qui fait 8 à 10 €, le bus coûte 3 R$, soit 1 € etc‚Ķ En revanche, si l’on veut boire, bienvenue au paradis : Une bière coûte moins d’un euro, un cocktail dans un bar chic se négocie 3 ou 4 €, le rêve !!!

Services urbains

Ouha ! ici, (même dans une banlieue assez excentrée) les bus passent toutes les minutes et les ônibus, un espèce de bus taxi qui a un début, une fin et qui passe par à peu prêt tout ce qu’il y a au milieu si tu lui demande gentiment pour le prix forfaitaire de 2 R$, toutes les 2 minutes. Je me suis vraiment dit que les impôts locaux devaient dépasser les bornes ! En fait, non ! Avec un trafic de drogue valant plus de 5 milliard de dollars US qu’il faut bien blanchir quelque part, c’est la mafia qui possède tous les services de transport de la ville (sauf le métro, mais bon, avec 2 lignes pour 6 millions d’habitants, il n’est pas très pratique‚Ķ) !

Voilà,

A très vite pour d’autres nouvelles excitantes sur Rio de Janeiro !

N’hésitez pas à commenter et à cliquer sur quelques publicités pour m’offrir quelques bières‚Ķ

[Bilan] #1 : L’excitation de l’arrivée !

Posted on juillet 12th, 2009 in Bilan, Brésil | 3 Comments »

Bonjour à tous !

Je vais faire ici le bilan de ma première semaine à Rio (qui n’a duré que 4 jours, certes, étant arrivé jeudi matin).

En quatre jours, j’ai pu en apprendre beaucoup sur la vie ici à Rio. Je vais essayer de synthétiser un peu tout

Sécurité/insécurité que choisir ?

Il est vrai que Rio de Janeiro est connue comme une ville dangereuse et c’est vraiment vrai. Les touristes se font piquer leur sacs tout le temps s’ils ne sont pas avec un guide, il n’est pas rare de croiser un camé en manque qui vous braque pour avoir de l’argent, aucune des favela n’est visitable sans un guide portugais etc…

Cependant, il réside du bon dans cette ville et les brésiliens ont la joie de vivre.

D’abord, les quartiers situés à proximité des favelas comme Gávea (où je vis) reversent une redevance aux amicales des favelas ce qui leur garantit une sécurité : les gens de la favela ont interdiction de foutre la merde dans le quartier. On est donc dans la même situation qu’en Corse ! (même si Alex dit le contraire…)

Ensuite, les taxis sont super réglos et toujours prêt à rendre service ! On croise des taxis à tous les coins de rue. Ils sont reconnaissable car ils sont tous jaunes comme aux Etats-Unis. Et, comme je le disais, ils sont vraiment réglo. Par exemple, hier, une mère a donné à un taxi la somme de 400 R$ (ce qui représente la somme de 500 € environ en France) à donner à sa fille à l’autre bout de la ville. Le taxi l’a fait et a apporté les 400 R$ !

Les gens sont très serviables et heureux de vivre, souriants.

Communication dans les favelas

J’ai été étonné le premier soir où je suis arrivé d’entendre un feu d’artifice qui venait de Rocinha (la favela d’à côté). On m’a expliqué ensuite que c’était comme cela que les favelas communiquaient à l’extérieur pour indiquer l’arrivé d’une cargaison de drogue !

Mais les feux d’artifices servent aussi à indiquer que la police est rentrée dans la favela ou qu’une autre favela est venue « faire la guerre » pour prendre le business. C’est pourquoi, il n’est pas rare d’entendre un feu d’artifice suivi de quelques coups de feu ! C’est vraiment intéressant de voir des choses comme cela !

Rio : ville merveilleuse, violente et corrompue

Rio compte plus de 6 millions d’habitants intra-muros et près de 12 millions d’habitants dans sa région urbaine ! Prêt du tiers habite dans les favelas, ces bidons villes qui ont la particularité (contrairement à ceux que l’on pourrait croiser au Cap en Afrique du Sud ou à Calcutta en Inde) d’être construits en béton armé, d’avoir l’électricité et l’eau courante. Ce ne sont pas donc non plus des taudis. En revanche, il y réside une grande pauvreté et sont des systèmes de vie à part. Il faut savoir que 99,5% des gens sont d’honnêtes citoyens, trop pauvres pour vivre ailleurs mais qui vivent une vie normale. Le 0,5% sont vraiment les bandits dangereux et font tout le trafic de drogue.

En ce qui concerne le trafic de drogue, on estime que ce business représente 5 milliard US$ chaque année à Rio ! Une section de police spéciale a donc été créée il y a plus de 20 ans : le BOPE. Ce bataillon est vraiment en guerre avec les trafiquants de drogue. Il est très controversé car il semble qu’il pratique la torture, les fausses accusations et se permet de tuer des innocents. Cependant, sans celui-ci, les cartels de la drogue posséderaient toute la ville et Rio ne serait pas celle qu’on connaît.

Il réside une grande corruption dans l’administration de Rio que le nouveau Maire Edouardo Paes ( le Sarkozy local, super bling bling et tout) veut éradiquer. Il a déjà fait démissionner plusieurs personnalité de l’administration pour cause de corruption : des juges, des policiers etc…

La police est très présente à Rio (une voiture de police tous les 500 mètres environ) et ils sont assez imposant car ils sont armés jusqu’aux dents.

Population et nourriture

Je tiens tout de suite à dire que le rêve des brésiliennes qu’on connait : Gisèle Bundchen ou encore Adriana Lima sont des mythes que l’on ne croise pas à tous les coins de rue ! Les filles portent effectivement toutes des bikinis sur les plages, mais ce n’est pas toujours à leur avantage ! Cependant, il est vrai que la mixité culturelle qui réside à Rio donne des visages particuliers et certains vraiment jolis, mais rares !

En ce qui concerne la nourriture, elle est assez bonne ! Les brésiliens possèdent leurs tappas locaux qu’on appelle pasteis (prononcer pachteich) ou des plats traditionnels à base de viande vraiment bons !

Voilà pour l’instant.

Je ferai chaque semaine un bilan sur ce que j’ai vécu, ce que j’ai entendu.

N’hésitez pas à commenter !

Premier Blog Post et nouvelles du Brésil !

Posted on juillet 10th, 2009 in Brésil | 1 Comment »

Bonjour à tous !

Ceci est le premier article de mon blog que je vais essayer de tenir à jour le plus possible pour vous tenir informer de ma vie loin de mon Paris natal !

Ce Jeudi 9 juillet, je suis arrivé à Rio de Janeiro après 10h30 de vol AF442 (heureusement, un bon vieux Boeing 747 et pas une merde d’Airbus)

Je suis arrivé dans une très jolie maison à Gàvéa où j’ai un lit double et une télé (les photos arriveront bientôt)

Voici les photos de ma chambre et de la maison dans laquelle je vis :

chambre

salon

Jardin de l'intérieur

Jardin

Situation dans Rio avec Google Maps

Google Maps

Gàvéa est un très joli quartier situé juste en dessous d’une des plus grande favela de Rio : Rocinha. Il y circule pas mal de drogue. De ce qu’on m’en a dit, comme les cartels de la drogue ne veulent pas que les redoutables policiers de la BOPE viennent les faire chier, ils interdisent à leurs habitants de semer la pagaille dans les rues du quartier voisin (où près que 70% de la population travaille ndlr).

Pour les informations pratiques, il y 5 heures de décalage en été en Europe et 3h en hiver (ceci est du au fait qu’ici nous sommes à l’heure d’hiver alors que c’est l’heure d’été en Europe)

Après avoir dormi toute la matinée, je me suis dis (en bon geek) que la première chose que je devais faire, c’était bien d’acheter un téléphone portable ! Je suis donc en possession d’un magnifique LG KM275 et voilà ! Ca m’a pris la journée pour faire ça et je suis crevé !

Demain, je m’occupe d’appeler le consulat de France à Rio pour me faire inviter à la fête du 14 juillet !!!

Bonne journée à tous !