[Piqure de rappel] Les posts du mois de mars

Posted on avril 1st, 2010 in Piqure de Rappel | No Comments »

Bonjour à tous,

Comme j’ai trouvé pas mal cette histoire de piqure de rappel, j’ai décidé de continuer. Je vais donc revenir sur les posts qui ont le plus fait de ramdam et d’eblabla pendant ce mois de Mars.

Statistiques générales

Le site a été visité 2673 fois par 2231 visiteurs uniques qui ont généré 7442 pages vues. Ceci représente une augmentation de 37% par rapport au mois précédent. Donc pas mal, même si c’est un peu pipé comme résultat car je prends les résultats par moi et non par période et il y a 3 jours de plus en mars (donc c’est plus facile !)

Les billets les plus lus

Sont répertoriés ici les 3 billets les plus lus ce mois de mars :

  1. [Hack] Télécharger la musique de Spotify sur Mac
  2. [Futile] Etude comparative de la taille du sexe chez les mammifères
  3. [Jeu] Lancez Sarkozy sur des murs

J’avoue ne pas bien comprendre l’intérêt que les gens portent au 3eme article, mais je remercie beaucoup la personne qui a créé cette animation flash qui génère pas mal de visites !

Les billets du mois les plus lus

Sont répertoriés ici seulement les billets écrits dans le mois de mars :

  1. [Bilan] Sources de revenus de Google
  2. [Pratique] Tricount : faites vos comptes entre amis facilement
  3. [Geek] Tous les easter egg de Google à (re)découvrir

L’article concernant les easter egg de Google devrait avoir la première place parce que je l’ai posté il y a à peine 3 jours et il est déjà dans le top 3, contrairement aux autres articles postés beaucoup plus tôt dans le mois (le 2 mars pour Tricount !)

Top 3 des mots clés bizarres pour rentrer sur mon blog

Bon, ce mois-ci, les mots clés bizarres pour entrer sur mon blog ne sont pas nombreux. Je vous met quand même les 3 plus grosses perles :

  1. uma thurman fuck scene
  2. plus le penis est gros plus l orgasme est facile
  3. j’ai été étonné de la taille de son penis

Le premier est vraiment, vraiment étrange ! Je ne comprends pas comment Google a pu mener cette recherche sur mon blog !

C’est la fin de cette piqure de rappel #2. Bonne journée à vous !

[Geek] Tous les easter egg de Google à (re)découvrir

Posted on mars 30th, 2010 in Web | 39 Comments »

Cet article a été mis à jour en novembre 2011

Bonjour à tous,

Je voudrais vous faire (re)découvrir les petites blagues que tous les développeurs ont toujours adoré faire et qui consistent à cacher des fonctionnalités secrètes dans une application ou un site web. On appelle cela un Easter Egg dont voici la définition par Wikipedia :

En informatique, un easter egg (locution anglaise, littéralement « œuf de Pâques ») est une fonction cachée au sein d’un programme (animation, jeu, message, etc.) accessible à partir d’un mot clé ou d’une combinaison de touches et de clics.

Google ne déroge pas à la règle et ses sites et applications recèlent de petites fonctionnalités cachées que l’on peut regrouper en six catégories. Je préviens les néophytes qu’il faut avoir une certaine culture geek pour envisager de comprendre toutes les significations de ces fonctionnalités. Je vais essayer tout au long de cet article de faire de mon mieux pour vous expliquer de quoi il s’agit.
 
 

1) Les différentes versions de la recherche Google

Hop, on commence par les fonctionnalités cachées du moteur de recherche. Toutes ses fonctionnalités « s’activent » en tapant la bonne recherche et en cliquant sur le bouton le plus inutilisé de Google : « J’ai de la chance » (« I’m feeling lucky » si vous êtes sur la version américaine du moteur).

On commence light : Vous connaissez le 1337 (lire leet s’il vous plait !) ? Un petit tour sur Wikipedia nous apprend :

Le Leet speak (1337), de l’anglais « elite speak » (litt. « langage de l’élite »), est une écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d’une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s’en démarquer. Le principe est d’utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple 5 au lieu de S, 7 au lieu de T et pour les extrémistes |_| au lieu de U ou |< au lieu de K, sans respect de l’orthographe ou des majuscules.

Pour activer cette version spéciale de Google, tapez « Google l33t » et cliquez sur « J’ai de la chance ». Vous devriez voir ceci arriver :

Vous voyez le petit H4x0r apparaître qui veut dire « Hacker » en 1337 (leet). (lisez l’article de wikipedia pour comprendre 😉

Bref, il existe plein de versions différentes de la recherche de Google, toujours en tapant la combinaison qui-va-bien et en cliquant sur « J’ai de la chance ».

Voici les combinaisons à entrer afin d’obtenir toutes les versions de l’image de gauche : (dans le sens de la lecture quoi)

  • « Google Linux »
  • ??? J’arrive pas à la retrouver…
  • « xx-klingon »
  • « xx-piglatin »
  • « ewmew fudd »
  • « Google BSD »

Mais il y en a d’autres, pour la version de Google.com, entrez simplement :

 
 

2) Faites de l’avion de chasse dans Google Earth !

Et oui, les développeurs de Google sont même allés jusqu’à développer un simulateur de vol à l’intérieur du logiciel de visualisation de cartes Google Earth. Et on peut dire qu’il est assez complet ! Pour l’activer, il vous suffit d’appuyer simultanément sur : Touche Commande/Pomme + Option + A et c’est parti !

Vous retrouverez toutes les commandes disponibles à cette adresse.

 
 

3) Gmail Paper, la petite blague

Google Mail vous propose depuis un article de son centre d’aide, de venir vous apporter en version papier tout le contenu de votre boite mail Gmail. Je dois dire que le How To en trois photos me fait beaucoup rire :

Vous pouvez donc découvrir Gmail Paper et je vous recommande les retours des beta testers. On y croirait presque !

 
 

4) Konami Code dans Google Reader

Vous avez dit « Konami Code », c’est quoi ? Comme d’habitude, on sort wikipedia :

Le code Konami est un cheat code qui peut être utilisé dans de nombreux jeux vidéo de Konami, activant généralement une option secrète.

Le code Konami est une combinaison de touche : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, b, a et parfois il faut terminer par « entrer ». Ce code Konami marche un peu partout comme sur Facebook mais aussi sur Google Reader. Vous verrez alors apparaître un petit samouraï en fond d’écran de votre liste de flux RSS !
C’est inutile, donc indispensable !
 
 
 
 

5) Aidez le gentil lapin a attraper les oeufs de Pâques

Ok, c’est tout sauf un easter egg, mais ça veut quand même dire qu’il y a un employé de Google qui s’est dit un matin : « Tiens, si je dessinais un lapin et je le faisais sauter pour qu’il attrape les lettres du mot Google qui tomberaient du ciel » et qui a passé la journée à être NON PRODUCTIF.
Vous pourrez retrouver  l’affreux lapin à cette adresse.
 
 
 
 

6) Le dernier en date : Do a barrel roll : la page Google tourne sur elle-même !

Do-a-barrel-Roll-Google

 
 
Celui-là est sorti en novembre 2011 et est vraiment excellent ! Il prend ses origines geek dans un des meilleurs jeux jamais sorti : Starfox sur Nintendo 64. Dans ce jeu mythique, vous incarnez un renard de l’espace qui pilote un avion et pour éviter certains ennemis, il faut faire un « barrell roll » ! Je vous laisse redécouvrir cette action mythique dans cette vidéo  :

Pour activer cet easter egg, il suffit d’entrer dans la barre de recherche de Google : « do a barrel roll » sans les guillemets !
 
 
 
 

7) Pour aller plus loin.

Toutes ces petites choses ne vous ont pas suffit ? Je vous propose de faire le plein de toutes les autres choses en visitant ces adresses :

Pour finir, j’ai un peu menti sur la bannière du billet puisque c’est sur le site NoChuckNorris que l’on peut voir cette phrase mythique : « Google ne peut chercher Chuck Norris car c’est Chuck Norris qui te trouve ».

Voilà, j’espère que ça vous a plu. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Excellente journée à tous.

[Bilan] Combien d’argent les grands comptes de la technologie ont en banque

Posted on mars 18th, 2010 in Actualités, Web | 1 Comment »

Bonjour à tous,

Si vous aussi, vous avez toujours voulu savoir combien d’argent ont les grandes compagnies comme Google, Apple, Cisco, HP, Dell, ce schéma venant de PingDom est fait pour vous. En fait, il indique l’argent qu’on les grandes entreprises technologiques. Deux informations sont données :

  • Total assets : Ce sont tous les actifs que la société possède (immeuble, cash, equipement etc…)
  • Cash and short term investments : C’est l’argent qu’ils possèdent vraiment ainsi que les investissements à court termes qui peuvent être facilement transformable en cash

Voici la liste des sociétés incluses : Cisco, Microsoft, Apple, Google, Oracle, IBM, Intel, HP, Dell, Amazon, eBay, Yahoo, AMD, Adobe, and Novell.

Ce sont donc HP et IBM qui sont les sociétés les plus importantes du secteur et de très loin mais elles ont énormément misées sur le long termes et leurs acquis. D’autre part, on observe que Google a deux fois moins d’actifs que Microsoft mais ses placements se font à beaucoup plus court terme.

Ce qu’il faut bien retenir, c’est que plus la société a de cash, plus elle a la possibilité d’investir facilement.

Et vous, qu’est-ce qui vous étonne (ou pas) ?

[Bilan] Sources de revenus de Google

Posted on mars 12th, 2010 in Actualités, Web | 5 Comments »

Bonjour à tous,

L’excellent Silicon Valley Insider a publié un schéma montrant la répartition des revenus des différentes activités de Google et les résultats sont sans appel : l’argent vient en écrasante majorité des publicités affichées sur les sites de la firme de Mountain View !

Ce schéma vient étoffer une discussion qui ressemble plus à des murmures pour le moment mais qui grandit chaque jour depuis l’échec flagrant de Google Buzz il n’y a même pas un mois : Est-ce que Google est vraiment invincible ?

Si la réponse à cette question semblait évidente il y a quelques mois, Google a encaissé deux gros coups pour ses deux derniers lancements : Wave (il me reste toujours des invitations par ailleurs) et Buzz et bien que cela ne semble pas le toucher directement, cela signe quand même l’échec flagrant de l’entrée de Google dans les réseaux sociaux.

Comme je le disais plus haut, une discussion se trame sur le web : serait-il possible que Google se trompe ? On entend par ici que Google a peur des réseaux sociaux, par là que Google n’a pas été assez vigilant et ne peut plus imposer tout et n’importe quoi parce qu’il est leader, ou encore des gens qui essayent déjà de se débarrasser de Google pour voir et enfin des gens qui imaginent le web sans navigateur et donc sans Google.

C’est un vrai problème pour Google. Si les internautes commençaient à ne plus utiliser leurs outils, alors c’est la mort assurée. C’est pourquoi ils ne mettent pas tous leurs oeufs dans le même panier et créent de plus en plus de sources de revenus : fournisseur d’accès, un OS mobile, un OS netbook, des fonctionnalités de réseau social, de gestion des photos etc… Que ça marche ou pas, on a l’impression que l’important c’est de ratisser le plus large possible et puis Google verra ensuite ce qui est inutile et fera le ménage. Cette méthode fait perdre beaucoup de sa superbe à la société je trouve.

En conclusion, je pense que Google est gigantesque et qu’à l’image de Microsoft, cette société a les ressources nécessaires pour se relever quoiqu’il arrive.

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

[Bilan] Retour sur la semaine la plus Google de l’année 2010

Posted on février 15th, 2010 in Actualités, Historique, Web | 1 Comment »

Bonjour à tous,

Ca n’a échappé à personne, la société Google a beaucoup fait parler d’elle la semaine dernière. Je suis assez axé news techno et j’ai donc l’habitude d’entendre parler de Google très régulièrement, voire même tous les jours mais j’ai été très étonné submergé cette fois de voir le nombre d’annonces qui ont été faites. Je vais donc revenir sur toute l’actualité Google de la semaine dernière (du 8 au 12 février 2010) pour tous ceux qui n’ont pas eu le temps de tout suivre et de tout découvrir.

Lundi 8 février 2010 : Parisian Love

A vrai dire, cela s’est passé le dimanche 7 février au soir mais c’est le lundi matin qu’on a vu fleurir tous les billets sur la publicité de Google diffusée pendant le Superbowl. Lorsque Larry Page a été interrogé sur la raison qui avait poussé Google à proposer cette publicité, celui-ci a répondu que cela avait pour but de mesurer l’influence de la télévision sur les trafics du web (et de YouTube) et n’avait pas de réel but commercial. J’ai du mal à y croire, mais pourquoi pas. Il s’en est suivi un nombre impressionnant de parodies, plus ou moins comique, dont je vous avait parlé  et que je vous invite à découvrir plus en détail sur Mashable.

Mardi 9 février : Welcome Google Buzz

La nouvelle a été annoncée par TechCrunch la veille : Google va sortir un outil de communication social. Le lendemain matin, Google fait une présentation de son nouveau service concurrent direct de Twitter baptisé Google Buzz et accessible directement depuis Gmail. Dès ses prémices, Google Buzz n’a pas vraiment conquis les foules. On lui reproche surtout d’ajouter une fonctionnalité de type « divertissement » dans un outil qui a plutôt une vocation professionnelle (Gmail).

Personnellement, je trouve que c’est un moyen de communication qui a ses avantages notamment par le fait que mon identifiant Google me sert maintenant à des dizaines de fonctions et avoir un seul compte pour gérer une ribandelle de services me plait beaucoup et puis c’est un moyen de communiquer différemment avec mes contacts avec qui j’avais une relation strictement par mail et qui sont susceptibles de vouloir recevoir des notifications que je mettais normalement sur mon twitter @huguesval.

Ce service ne semble pourtant pas avoir vraiment convaincu les foules. Il faut croire que depuis Wave, lorsque Google lance un projet, ce n’est pas forcément une réussite.

 Source : Mashable.

Autre annonce de la journée : Google Street View s’invite en haut des montagnes !

Je ne vais pas m’étendre dessus, vous pouvez visiter le service à cette adresse.

Source : TechCrunch.

Mercredi 10 février : Google devient un fournisseur d’accès à internet

La société avait déjà fait parlé d’elle le lundi en disant que l’internet aux Etat-Unis était beaucoup trop lent. C’est pourquoi, deux jours plus tard, elle a annoncé qu’elle allait déployer un service internet basé sur la fibre optique et proposer une connexion allant jusqu’à 1 Gbits à un nombre restreint de villes aux US, couvrant environ 50 000 foyers. Je vous propose ici la vidéo (en anglais) de présentation du service par Google :

 

Jeudi 11 février : Google Maps Labs et acquisition de Aardvark

Ce n’est peut-être pas l’annonce la plus importante de la semaine, mais elle a l’avantage d’avoir des repercussions dans le temps. L’ouverture sur Google Maps de Labs, comme sur Gmail, permet aux utilisateurs d’activer des fonctionalités fun ou utiles au service de cartographie de la société. Pour l’instant, 9 fonctionnalités sont disponibles :

  • Drag ‘n’ zoom : qui permet de tracer un rectangle sur lequel sera fait le zoom
  • Aerial Imagery : Permet de faire des rotations sur les images satellites permettant d’avoir differents points de vue de la même image (vue du nord, vue du sud)
  • Back To Beta : Celle-là est un peu facile, elle permet simplement de revenir avec le logo Google Maps Beta
  • Where in the World Game : Jouer à placer sur la carte des pays ou des monuments. Je me souviens que j’ai perdu des milliards d’heures à jouer à un jeu similaire sur facebook, il ne faut pas que je commence celui-là.
  • Rotatable Maps : Pour regarder vers le sud
  • What’s Around here : peut-être le seul add on utile. Il permet d’afficher ce qu’il y a en rapport avec la recherche autour d’un lieu.
  • Latlng Tooltip : Affiche à côté de votre curseur la latitude et la longitude exacte.

 

L’acquisition de Aardvark est elle une information plus importante car elle signe la volonté de Google de se créer une place dans les réseaux sociaux et plus généralement dans les fonctions sociales. Pour ceux qui l’ignorent, Aardvarkest un site internet qui rassemble plus de 90 000 membres et qui offre un moteur de recherche communautaire dont la réponse aux questions est donnée par d’autres utilisateurs du réseau. Le fonctionnement se rapproche un peu de Yahoo ! Answers.

La transaction a été estimée à 50 millions de dollars. Ce qui est amusant c’est que cette société a été créée par deux ex-employés de Google qui sont partis pour développer ce projet après avoir réussi à trouver 6 millions de dollars d’investissement.

 

Vendredi 12 février 2010 :  Google Pie Chart

On termine la semaine avec une petite sortie mais qui est néanmoins bien pratique : Google Chart Tools qui permet de faire de beaux graphiques javascripts sur son site internet soit :

  • En utilisant des requêtes URL vers le serveur Google Chart
  • En utilisant la bibliothèque Javascript de Google

Pour télécharger Google Chart Tools cliquer ici.

Voilà, j’espère que certains ont pu découvrir des choses ou peut-être mettre au clair l’énorme flux d’info venu de Google la semaine dernière.

Excellente fin de journée à tous.