[Bilan] Combien d’argent les grands comptes de la technologie ont en banque

Posted on mars 18th, 2010 in Actualités, Web | 1 Comment »

Bonjour à tous,

Si vous aussi, vous avez toujours voulu savoir combien d’argent ont les grandes compagnies comme Google, Apple, Cisco, HP, Dell, ce schéma venant de PingDom est fait pour vous. En fait, il indique l’argent qu’on les grandes entreprises technologiques. Deux informations sont données :

  • Total assets : Ce sont tous les actifs que la société possède (immeuble, cash, equipement etc…)
  • Cash and short term investments : C’est l’argent qu’ils possèdent vraiment ainsi que les investissements à court termes qui peuvent être facilement transformable en cash

Voici la liste des sociétés incluses : Cisco, Microsoft, Apple, Google, Oracle, IBM, Intel, HP, Dell, Amazon, eBay, Yahoo, AMD, Adobe, and Novell.

Ce sont donc HP et IBM qui sont les sociétés les plus importantes du secteur et de très loin mais elles ont énormément misées sur le long termes et leurs acquis. D’autre part, on observe que Google a deux fois moins d’actifs que Microsoft mais ses placements se font à beaucoup plus court terme.

Ce qu’il faut bien retenir, c’est que plus la société a de cash, plus elle a la possibilité d’investir facilement.

Et vous, qu’est-ce qui vous étonne (ou pas) ?

[Stats] facebook officiel : Etre en couple rend-il heureux ?

Posted on février 16th, 2010 in Actualités, Web | 1 Comment »

Bonjour à tous,

C’est la nouvelle de la journée et elle a le mérite d’être rigolote. Facebook a publié sur son blog une étude qui analyse si être en couple rend plus les gens plus heureux que ceux qui sont célibataires. C’est vrai qu’on nous bassine tout le temps qu’être en couple, c’est le bonheur, ça rend les gens heureux, mais est-ce vrai ? Est-ce que l’augmentation du nombre de divorce ne montre pas le contraire ? La réponse donnée par facebook est plutôt claire, être en couple rend plus heureux.

 

  

Methodologie

Facebook a déjà un outil pour mesurer le degré de « happiness » (de joie, bonheur) de leurs utilisateurs. Cet outil baptisé USA Gross National Happiness Index resence en fait un nombre impressionnant de mots anglais en rapport avec la joie. L’équipe chargée des statistiques du site a ensuite sélectionné tous les status envoyés durant une semaine de janvier et a croisé les résultats avec les informations relatives au sexe et au statut marital défini au sens de facebook : « in a relationship », « in a open relationship », « single » etc…

Les résultats

Les résultats sont clairs : Les personnes en couple sont plus heureuses que celles qui sont célibataires. Mais attention, il est très important de faire la distinction entre ceux qui sont en couple et ceux qui ont une relation libre (open relationship) ! En effet, si ceux qui sont en couple sont les plus heureux, les personnes les moins heureuses sont celles avec une relation libre, comme le prouve ce premier schéma résultat de l’étude :

Mais ce qui fausse un peu ce résultat, c’est que les personnes qui n’ont pas communiqué l’information (undisclosed) sont eux, vraiment plus heureux que tous les autres : 

En conclusion, bien que ces résultats soient intéressant, ils sont à prendre avec des pincettes car ils dépendent de ce que les gens décident de publier sur leur profil/status. Mais bon, il y a quand même une « facebook stats team » qui est payée et qu’il faut donc faire bosser !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Bonne journée à tous !

Crédit image facebook+coeur : Mashable

[SuperBowl] Parisian Love, la publicité la plus chère de Google

Posted on février 8th, 2010 in Actualités | 5 Comments »

Bonjour à tous,

Hier soir avait lieu la finale du Superbowl 2010 aux USA. Au dela du caractère sportif du football américain qui est un sport incompréhensible (c’est pas faute d’avoir suivi des heures d’explications des règles par des américains lorsque j’étais au Brésil ou au Canada), dont la finale faisait s’affronter les Saints de la New Orleans contre les Colts d’Indianapolis, qui est l’évènement le plus suivi aux US (avec 101 millions de ricains accrochés à leur téléviseurs), c’est surtout l’occasion de voir les spots télévisés les plus originaux et les plus chers du monde.

Et oui ! L’audiance étant énorme, les plus grosses firmes n’hésitent pas à payer le prix hallucinant de 80 000 $ la seconde de publicité et à nous concocter de belles histoires. Cette année, c’est la publicité de Google qui retient l’attention des français parce qu’elle raconte une histoire qui se passe à Paris ! Google l’a baptisé : Parisian Love.

 

Mignone non ?

Je vous propose aussi de découvrir et de voter pour le top 10 des publicités du superbowl 2010 d’hier sur Mashable.

Et vous, quelle est votre publicité préférée ?

Bonne journée à tous.

[Culte] Best fuck scene ever

Posted on novembre 5th, 2009 in lol | No Comments »

Bonjour à tous,

Désolé pour les pervers, ce billet ne va pas parler de porno !

Je suis simplement tombé sur la vidéo de la meilleure scène de toute la série The Wire : Enquête sur une scène de crime par Jimmy McNulty et The Bunk communément appelée the Fuck Scene puisque leur seuls paroles sont : fuck… une centaine de fois environ !

Pour ceux qui ne connaissent pas The Wire, et qui auront par conséquent un peu de mal à apprécier cette scène pour sa singularité et son adéquation avec le caractère de ces deux personnages mythiques, un rapide tour d’horizon de cette série à télécharger acheter de toute urgence :

The Wire (sur écoute en Français) est une série proposée par HBO et écrite par David Simon. Elle a pour sujet principal le trafic de drogue dans la ville de Baltimore aux Etat-Unis. Son originalité vient du fait que l’on suit les deux côtés de l’enquête policière entre les trafiquants et la police et ce à tous les niveaux hiérarchiques. On suit aussi bien les petits vendeurs des rues qui se font attrapés par la police de proximité (que l’on suit par ailleurs) que les chefs des gangs et la direction de la police avec tous les problèmes politiques que cela entraine.

Ce qui est passionnant, c’est de suivre tout ce petit monde en observant leurs conflits d’intérêts et comment de petites magouilles peuvent avoir des effets papillons entrainant la mort ou la démission d’une personne affluente, selon qu’elle soit de la police ou d’un gang.

La série est composée de 5 saisons de 10 à 13 épisodes d’une heure. Sa particularité est qu’elle a été écrite en entier avant d’être tournée. On ne se retrouve donc pas, comme dans Lost ou Prison Break par exemple avec des scénaristes qui ne savent plus où aller chercher des idées et qui font intervenir le centre magnétique de la Terre pour justifier un petit crash d’avion dans un cas ou une histoire d’une société secrète (avec un manque d’inspiration irritant des scénaristes en l’appelant The Company (!!)) qui gouverne le monde dans l’autre cas.

Autre caractéristique, chaque saison parle en parallèle de la gigantesque enquête policière d’un problème de la société, ou d’une catégorie sociale. Ainsi, après s’être acclimaté avec la pauvreté des noirs (negga) dans les quartiers pauvres de Baltimore et posé les bases de l’enquête, la saison 2 se situe autour des dock, tenue par une mafia polonaise, la saison 3, autour de l’immobilier, la saison 4, des écoles et la saison 5 de la presse.

A tous ceux qui n’ont pas vu cette série, regardez-là, vous ne serez pas déçus, je vous l’assure.

Après tout ce bavardage, voici la vidéo de Jimmy et The Bunk :

Pour ceux qui ont vu la série et qui sont nostalgiques, il y a quelque chose qui devrait vous plaire sur le site officiel : The Chronicals. Pour chaque personnage, une vidéo de quelques minutes raconte l’évènement qui a poussé chaque personnage à devenir ce qu’il est.

A découvrir ici

Je conseille notamment l’histoire d’Omar Little ou comment il est devenu un bandit !

Bonne fin de journée.

[Découverte] Demotivational Posters TOP 30

Posted on juillet 16th, 2009 in lol | 2 Comments »

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, alors que je perdais mon temps sur twitter, je suis tombé sur une photo qui a attiré mon attention (non, non, je suis pas pervers…) :

Petite fille gentille

Petite fille gentille

Et je me suis demandé ce que c’était…

C’est alors que j’ai découvert l’univers merveilleux des demotivational posters, symbole de la beauté bêtise américaine.

Demotivational poster qu’est-ce que c’est ?

Hop, un tour sur wikipédia… On trouve rien -> Bizarre ! Donc ça doit être un truc assez spécial quand même. On trouve quand même la définition du motivational poster que ceux qui regardent HIMYM (How I met Your Mother pour les incultes) connaissent bien : ce sont les affiches dont Barney en a tout un mur rempli dans son bureau :

barney-office-posters

Ce sont donc des affiches quasi propagandistes qui traînent dans les bureaux ou les écoles aux Etats-Unis et dont l’objectif est de pousser les gens à repousser leurs limites et à se motiver.

Ok, ça c’est pour le motivational poster mais quid du démotivational poster ?

Le démotivational poster que l’on appellera DP par la suite (c’est long à écrire…) est une affiche poussant au péché et à la maladresse. Un DP doit quand même respecter quelques règles basiques :

  • Un cadre noir
  • Une photographie
  • Un titre en majuscule
  • Une catchphrase en minuscule

Il doit être marrant en alliant la finesse de l’obèse, le mauvais goût de Bigard, le sarcasme avec un zeste de cynisme.

Attention, ce n’est un art pas facile et on peut en trouver pour tous les goûts avec quand même une préférence pour les minettes aux gros seins de 16 à 18 ans.

Pour vous, j’ai fait une sélection de mes préférées :

bad-luck

caps-lock

curiosity

ebay-isnot-the-best

elephants

fate

face-recognition

ou-est-x

unique-people-or-not

flexibility

twinturbo

hot-redheads

lesbiwin

twins

excellent-sight

halloween-goods

concentration

scenery

perspective

all-you-can-eat

obstacles

rainbows

sluts

happy-birthday

ingenuity

epic-boobs

touch

global-warming

hydratation

porn-laws

Mon préféré de très loin (ça me rappelle un bon souvenir de mon petit Arthur (oh, des pistaches…))

oh-look-some-cake

Voilà !

J’espère que ça vous a plu ! N’hésitez pas à commenter !

A bientôt !